Wine 1.2 part à l’assaut du 64 bits et de DirectX 10 !

Logiciels

La nouvelle version de Wine rend Linux et les systèmes UNIX compatibles avec les applications Windows 16 bits, 32 bits et 64 bits. Elle supporte également DirectX 9 et DirectX 10.

Wine 1.2 fait son entrée sur les serveurs du projet. Cet outil open source permet de faire fonctionner les applications Windows sur les systèmes d’exploitation de type UNIX. Il supporte sans problèmes près de 5000 logiciels en provenance du monde Windows (plus de 6800, en faisant quelques concessions).

Cette nouvelle mouture stable est le fruit de deux années de développement. Elle comprend plus de 23 000 modifications, dont plus de 3000 corrections de bogues. La grande nouveauté de cette version est la compatibilité avec les applications Windows 64 bits (uniquement sous Linux). Wine permet ainsi de faire fonctionner les logiciels 16 bits, 32 bits et 64 bits sur un unique environnement… une prouesse que ne peuvent même pas réaliser les OS signés Microsoft (qui sont compatibles 16 bits et 32 bits ou 32 bits et 64 bits). Évidemment, un processeur 64 bits sera nécessaire pour profiter de cette nouvelle fonctionnalité.

Autre avancée, le support partiel de DirectX 10 est de la partie et celui de DirectX 9 est en progrès. De plus, les librairies Microsoft msvcr80, msvcr90 et msvcr100 sont partiellement implémentées. Tout ceci permettra de faire tourner des applications Windows récentes sous Wine, dont de multiples jeux.

Une liste plus complète des changements apportés à cette version est disponible sur cette page web. Notez que le Bordeaux Technology Group, qui propose une version améliorée de Wine simplifiant le déploiement de certains logiciels majeurs signés Microsoft ou Adobe, met en promotion ses solutions. Jusqu’au 20 aout 2010, les versions Linux et BSD seront ainsi accessibles pour 10 dollars, alors que les moutures Mac OS X et OpenSolaris coûteront chacune 12,50 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur