Women in Tech : les femmes aux portes du pouvoir

EmploiPerformance

Inclusion, mentorat et valorisation de compétences sont autant de moyens d’encourager les femmes à faire carrière dans l’IT. Un pari gagnant ?

Les femmes sont encore sous-représentées dans les technologies de l’information (IT). Mais des signes encourageants affleurent. C’est le point de vue mis en exergue dans le « Women in tech report 2021 » promu par l’entreprise de cybersécurité Kaspersky.

13 000 professionnels IT, femmes et hommes, ont été interrogés de novembre à décembre 2020 dans 19 pays*, France incluse, par l’agence Arlington Research pour Kaspersky.

70% des professionnelles sollicitées déclarent que leurs compétences et expériences ont bien été prises en compte dès leur premier emploi dans la Tech. De surcroît, 53% considèrent que la proportion de femmes exerçant des responsabilités IT a augmenté ces deux dernières années dans leur entreprise. 56% jugent même que l’égalité professionnelle (à travail égal, salaire égal) les concernant a sensiblement progressé…

En revanche, 44% rapportent que l’évolution de carrière est plus rapide pour les hommes dans ces professions. Par ailleurs, même si le travail à distance du bureau est considéré comme une opportunité à saisir plutôt qu’un fardeau à porter dans les métiers IT et du numérique, 40% des répondantes estiment que les difficultés pour trouver l’équilibre entre télétravail et vie personnelle à assumer pèsent davantage sur leurs épaules.

Soutenir les talents

Travailler dans des métiers aux rémunérations plus élevées que dans d’autres secteurs (40%) et valoriser des compétences techniques et business (44%) motivent les candidates. Mais les soutiens peuvent manquer. Ainsi, parmi les femmes de l’IT, 44% se sont lancées de leur propre chef, sans y avoir été incitées par des appuis externes. 33% ont été encouragées à le faire dès l’école et 19% ont été inspirées par des modèles féminins.

Outre l’inclusion et le mentorat, la promotion d’impacts positifs que peuvent avoir les compétences informatiques ou techniques sur la société dans son ensemble peut encourager davantage de femmes à faire carrière dans les STEM**.

Qu’en est-il dans la cybersécurité ? « En 2018, les femmes représentaient 11% des effectifs mondiaux du secteur de la cybersécurité. Si ce chiffre tend à croître (elles étaient 20% en mars 2020, d’après SANS – Sysadmin, Audit, Network and Security), l’égale représentation des genres semble encore lointaine, et ce alors même que le secteur a un fort besoin d’attirer les talents », a déclaré Bertrand Trastour, directeur général de Kaspersky France.

Le fournisseur évoque deux axes d’amélioration pour promouvoir l’IT auprès des filles et des femmes : la sensibilisation des jeunes à l’informatique et aux métiers de la cybersécurité, d’une part, le soutien à la reconversion professionnelle, d’autre part.

*Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne, États-Unis, Canada, Argentine , Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou, Australie, Inde, Japon, Malaisie, Singapour, Vietnam.

**Science, technologie, ingénierie et mathématiques.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT