‘World of Warcraft’ dans l’?il du cyclone ‘spyware’

Sécurité

Le célèbre jeu ‘World of Warcraft’ fait l’object d’une polémique. Selon le site ‘blog’ d’un développeur, un logiciel espion (‘spyware’), dénommé Warden Client, espionne les pratiques des utilisateurs qui s’adonnent à ce jeu en ligne

C’est l’histoire d’un espion qui surveille les tueurs de Trolls. Il ne s’agit ni du dernier ouvrage de Maurice G. Dantec ou de Philippe K. Dick. Mais plus simplement d’un spyware qui surveille les pratiques des joueurs en ligne.

Une fonction dans le très populaire jeu World of Warcraft (WOW) baptisée ‘Warden Client’ permet à l’éditeur Blizzard de savoir qui triche (utilisation de ‘cheat codes’) ou qui utilise une version ‘crackée’ de son jeu. Selon Greg Hoglunf, développeur, qui explique le fonctionnement du fichier-espion : “Ce fichier est écrit comme un shellcode. Il est téléchargé discrètement depuis un serveur de Blizzard et il se lance toutes les 15 secondes”. Ce programme est un ‘spyware’ très original dans le sens où il est configuré pour ne vérifier que la compatibilité Eula/tos [ndlr : la licence du logiciel]. Il scanne et analyse toutes les 15 secondes les ordinateurs de près de 4,5 millions d’utilisateurs. Mais selon le site Zataz.com, ce spyware permet également à Blizzard de “regarder les processus actifs dans l’ordinateur du joueur. L’intérêt étant de savoir si la messagerie instantanée, le logiciel de courrier électronique ou le navigateur sont en cours d’utilisation”. Greg Hoglunf s’étonne de cette pratique, et exprime avec flegme son opinion sur son blog : “Je ne peux pas imaginer que de telles pratiques puissent encore exister dans le futur. Mais le problème c’est qu’à l’heure actuelle, en terme de lois, c’est un peu le Far West. On ne peut pas jeter l’opprobre sur Blizzard. Car beaucoup de compagnies essayent ces méthodes. Néanmoins, Blizzard n’a pas le droit d’empiéter sur notre vie privée.” Bien entendu la réponse de l’éditeur ne s’est pas fait attendre : “Nous n’avons aucune volonté, ni aucune utilité à consulter et archiver les données personnelles nominatives qui peuvent figurer sur l’ordinateur d’un joueur. La mesure de sécurité particulière que nous avons mise en place pour WOW ne regarde aucune de ces informations sur la machine des joueurs.” Le site Greg Hoglunf. Le site World of Warcraft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur