WPC – Office 2010 : le web et la gratuité en plus

Logiciels

Déclinés en version web, les logiciels phares de la suite Microsoft proposeront même une version gratuite. Au-delà d’Office, la disponibilité des outils 2010 est fixée au premier semestre 2010

Bien que peu bousculée par Open Office ou Google Apps, Microsoft ne se contente pas de pérorer à sa place de leader de la bureautique. Après des efforts vers l’intégration des standards et de l’ouverture, le géant de Redmond profite de sa Worldwide Partners Conference pour lancer la Technical Preview de sa suite Office 2010. Au menu : une déclinaison Office Web Apps en mode Web, Intranet ou hébergé.

La Technical Preview concerne Office 2010, mais aussi SharePoint Server 2010, Visio 2010 et Microsoft Project 2010. Cela signifie que des milliers d’utilisateurs sélectionnés sont invités à tester ces solutions et à partager leurs impressions et éventuelles détections de bugs. Au passage, l’éditeur annonce les versions béta avant fin 2009, et Office passe de huit éditions à “seulement” cinq. Tous ces logiciels seront disponibles dès le premier semestre 2010.

Google Apps n’a qu’à bien se tenir

Si Google se maintient en tête loin devant Bing pour la recherche sur le Web, Il se pourrait bien que Google Apps face pâle figure face aux versions Web (même allégées) de la suite Office. En effet, Microsoft confirme qu’Office Web Apps proposera gratuitement des versions allégées pour Word, PowerPoint, Excel et OneNote. À partir d’un simple navigateur, l’utilisateur pourra donc exécuter toutes ces applications bureautiques, via Windows Live. Il devra uniquement utiliser ou créer son compte Windows Live gratuit.

Outre cette possibilité de “Work Anywhere” , l’éditeur défend aussi la vente de logiciel en licence traditionnelle pour travailler en mode déconnecté avec des fonctions complètes. Et surtout en mode collaboratif, apportant par exemple le coautoring, une gestion avancée des e-mails et du calendrier avec Outlook 2010, ou encore de l’édition évoluée d’images, photos et vidéos dans PowerPoint. Autre originalité, la disponibilité d’Office 2010 dans l’offre Microsoft Online Services, en complément d’offres hébergées.

Office devient mobile, en mode Internet, intranet ou hébergé

Plusieurs modèles économiques coexisteront pour les logiciels Office 2010. Le logiciel traditionnel vendu sous forme de licence (5 versions) reste évidemment l’offre leader et intégrant toutes fonctions le plus évoluées. L’entreprise pourra aussi obtenir autant d’accès Intranet Web Apps que de licences Office pour ses employés (nécessité de disposer de Windows SharePoint Services en version 4).

Tout internaute pourra profiter de la version gratuite d’Office Web Apps, allégée mais très complète, et retrouver ses documents en tout lieu et depuis tout navigateur, y compris via un smartphone puisque les logiciels peuvent s’appuyer sur Ajax.

Enfin, le mode hébergé sera également possible via MS Online Services chez un hébergeur (ou l’équivalent opéré par Microsoft BPOS- Business Productivity Online Suite) contre un abonnement et sans affichage de publicité.

Plus d’opportunités et de valeur ajoutée

Avec l’arrivée d’Office 2007, les partenaires proposent de plus en plus de services et de prestations via les Excel Services, Infopath, ou bénéficie de la forte tendance (des éditeurs tiers et des clients) à utiliser les logiciels Office comme clients applicatifs (Excel pour le Business intelligence, Outlook pour la collaboration ou le CRM, Word pour l’édition de factures, etc.). De nouvelles opportunités s’ouvriront à eux avec Office 2010. Les ISV (éditeurs) exploitent déjà nombre de ces possibilités, et les centres de formation peuvent renouveler leurs cours lors d’une sortie de logiciels. Bref, il y en aura pour tout le monde !


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur