WSL2 : Microsoft assouplit la gestion de Linux sur Windows 10

Une nouvelle version de Windows 10 (build 19645) vient de faire son entrée sur l’anneau rapide du programme Insider.

Avec elle, Microsoft officialise un changement pour le sous-système WSL2, destiné à l’exécution d’applications Linux en ligne de commande.

Les mises à jour du noyau ne dépendront plus de de celles de l’OS. Elle se feront via Windows Update.

Autre nouveauté de la build 19645* : la prise en charge, sur les processeurs AMD Ryzen et Epyc, de la virtualisation imbriquée.
Une VM invitée peut ainsi installer son propre hyperviseur et exécuter ses propres VM invitées.

Windows virtualisation imbriquée

Le support des VM Linux n’est pas encore d’actualité. Microsoft recommande par ailleurs que l’OS Windows invité soit au moins aussi récent que l’OS hôte (au minimum, Windows 10 build 19636).
Les exigences sont donc plus grandes que sur les plates-formes Intel, où Windows 10 Anniversary Update (ou Windows Server 2016) est suffisant.

AMD virtualisation imbriquée

* On aura aussi noté l’ajout des contrôles audio dans l’application Votre téléphone. Et la résolution de plusieurs bugs qui affectaient notamment le redimensionnement des applications en mode tablette et le retour de veille profonde sur certains disques eMMC.