Wyse mise toujours sur le poste ‘client’ léger

Régulations

Le fabricant de terminaux Wyse Technology ne voit pas dans le client léger un marché de niche mais au contraire le successeur de l’ordinateur de bureau. Un accord avec VMware devrait l’y aider?

Beaucoup d’entreprises ont été capables de déplacer 60 % à 70 % de leurs applications de bureau sur les serveurs, mais un nombre important n’a pas migré probablement parce que les applications ont été écrites pour le PC.” John Kish, le CEO de Wyse Technology, a rappelé dans une interview à Internetnews.com sa vision d’un monde IT où le client léger remplaçait l’ordinateur de bureau… Pour cela, il faudra cependant que le client léger bénéfice d’un coup de pouce. Et celui-ci pourrait lui être fourni par le spécialiste de la virtualisation, VMware, avec lequel Wyse vient de signer une alliance. L’objectif est évidemment de permettre à un client léger (et économique) d’ouvrir sur son poste des applications PC. Le fabricant a d’ailleurs rejoint le programme VMware Community Source, avec l’espoir d’intégrer ses solutions de déploiement et de gestion des infrastructures de client léger Wyse (sous système d’exploitation Wyse Thin OS, Windows XPe et CE, ou Linux) via l’infrastructure virtuelle VMware. “Je pense que cela devrait ouvrir le marché du remplacement du PC. Le PC est basiquement obsolète tous les trois ans, et les responsables IT se demandent pourquoi. Si nous pouvons fournir un client léger avec les mêmes fonctionnalités, l’argument économique pour les CIO sera simple à construire.” Et pour porter le modèle client léger plus loin encore hors du PC, Wyse prévoit de lancer dans l’année sa première implémentation d’un client léger dans une puce unique, que pourraient théoriquement embarquer les téléphones mobiles et ordinateurs de poche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur