Xavier Niel et Arnaud Montebourg se lancent des piques sur Twitter

Composants

Prise de bec par Twitter interposé entre Xavier Niel et Arnaud Montebourg qui, sous la provocation, accuse le premier de détruire des emplois.

Il est (pourtant pas si) loin le temps où le soutien de campagne de François Hollande, Arnaud Montebourg, clamait sur Twitter : « Xavier Niel vient de faire avec son nouveau forfait illimité plus pour le pouvoir d’achat des Français que Nicolas Sarkozy en 5 ans. » Depuis, sa vision du marché des télécoms a bien changé. Il faut dire qu’il est devenu ministre.

Free Mobile destructeur d’emplois

Un retournement qui n’échappe pas à Xavier Niel qui a (r)ouvert les hostilités. Ce mardi matin, le patron d’Iliad a utilisé la plate-forme de messages courts pour annoncer l’extension de la 4G sur son forfait à 2 euros. « Toujours plus pour le pouvoir d’achat : la #4G pour 2€ grâce à #FreeMobile :-) », peut-on lire dans son tweet qui n’aurait pas dépassé le stade de l’annonce marketing s’il n’avait pas été adressé au ministre du Redressement productif en personne (voir capture ci-dessous).

XavierNiel tweet

Ni une ni deux (mais plus de 5 heure plus tard tout de même), Arnaud Montebourg s’est précipité sur son clavier pour répondre : « Toujours plus de destruction d’emplois dans les telecoms grâce aux excès low cost de #freeMobile :-( ».

Arnaud Montebourg tweet

5000 embauches chez Iliad

Si le ministre croyait clouer le bec de son correspondant, c’était mal le connaître. Xavier Niel s’est empressé de sortir les chiffres pour étayer son argument : « Telecom: 124K emplois directs en 2009, 129K en 2012 + 5K emplois créés grâce à #FreeMobile. Et votre bilan M. le Ministre ? :-) » Voilà qui est envoyé !

XavierNiel tweet

Si Iliad a effectivement grossi de 4720 salariés entre fin 2009 et fin 2012 (selon les documents de référence fournis à l’AMF), reste néanmoins à savoir combien de salariés ont été victimes de restructuration chez SFR et Bouygues Telecom, cette année notamment. Monsieur le ministre, une réponse ?


Lire également
Arnaud Montebourg s’inquiète des plans sociaux dans les télécoms
T. Breton, B. Charlès, P. Hermelin : la Nouvelle France Industrielle a ses chefs de projet
La France en 2025 : Bercy promeut sa vision numérique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur