Pour gérer vos consentements :

Avec Xcellis, Quantum booste StorNext pour le Big Data

Avec le Big Data, les offres de stockage NAS Scale out ont le vent en poupe, mais elles ont souvent besoin d’être étoffées pour obtenir plus de performances. C’est dans ce cadre que Quantum vient de sortir Xcellis, une solution convergée qui repose sur des appliances StorNext. Elle répond à 3 buts explique Stéphane Cardot, directeur avant-vente EMEA de Quantum. « Des exigences dans l’ingestion, la digestion et dans la restitution des données. »

StorNext propose un repository unique virtualisé avec 4 tiers. Les données primaires sont stockées sur des disques pour les postes de travail et les applications via différents protocoles Fiber Channel (16G), DLC (Distributed Line Client) protocole de communication propre à StorNext, NAS (SMB et NFS). Ces données primaires peuvent être stockées comme des données froides sur des solutions Lattus (stockage objet), sur bande ou dans le Cloud (QCloud ou Glacier d’AWS) selon les besoins à long terme. Les contrôleurs de métadonnées StorNext peuvent tracer où ces données sont localisées.

De la haute performance en mode convergé

Sur le plan technique, Xcellis est basé sur une partie baptisée Workflow Director Nodes composé d’un serveur 1U fonctionnant avec des puces Xeon E5v3 6 cœurs et une alimentation redondée, ainsi que des contrôleurs de métadonnées. Pour la partie stockage nommée Director Storage, Quantum s’appuie sur une baie QXS-4 évolutive (12, 24 ou 56 disques de 4 ou 6 To), explique Stéphane Cardot. Les baies disposent de contrôleurs redondés avec chacun 4 ports 16G en Fiber Channel et 4 ports 1 Gigabit Ethernet pour le service, la gestion et les réseaux de métadonnées.

Une consolidation des équipements de stockage bienvenue pour une place réduite au sein du datacenter, constate le responsable. « Nous avons enlevé des éléments pour disposer d’une architecture convergée et d’un stockage unifiée. » A cela on peut ajouter StorNext Connect qui analyse et historicise l’activité des baies en temps réel et qui permet de faire de la planification de ressource de stockage.

« Xcellis vise des marchés spécifiques très gourmands en données comme la production vidéo, la surveillance intelligente ou des secteurs travaillant sur des applications de type HPC », explique Stéphane Cardot pour distinguer le produit. Sur le plan tarifaire, l’offre Xcellis démarre à 45 000 dollars pour une capacité de base de 48 To.

A lire aussi :

Quantum affine ses solutions d’archivage

Quantum active l’archivage et la sauvegarde Cloud dans AWS

Recent Posts

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

4 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

4 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

5 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

8 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

1 jour ago