XenServer devient gratuit : VMware clairement visé

Réseaux

Cette annonce signera-t-elle le renouveau de Xen… ou sa fin ?

La nouvelle est tombée ce lundi : Citrix XenServer sera disponible gratuitement fin mars.

Citrix XenServer sera accessible en version illimitée : il supportera les hôtes Linux et Windows, permettra la conversion physique vers virtuel et virtuel vers virtuel, ainsi que la migration des machines virtuelles sans interruption de service.

La compagnie tirera dorénavant ses revenus de Citrix Essentials, un outil de gestion avancé des machines virtuelles, disponible aussi bien pour Citrix XenServer que Microsoft Hyper-V. Ce dernier sera disponible à partir du 7 avril, en deux moutures : Enterprise Edition à 1.500 dollars par serveur et Platinum Edition à 5.000 dollars par serveur.

La compagnie fait front commun avec Microsoft contre VMware : “cette initiative vise à accélérer l’adoption de la virtualisation en éliminant les barrières de coût et de complexité qui ont été mises en place depuis trop longtemps”, affirme Simon Crosby, CTO, virtualization management division chez Citrix. “Plus vite nous pourrons aider nos clients à virtualiser les millions de serveurs qui ne le sont pas encore, et plus vite ils pourront transformer leurs centres de données statiques en centres de prestations dynamiques où chaque application sera livrée comme un service à la demande.”

Serguei Beloussov, CEO de Parallels a une vision nettement plus caustique : “je prédis que Citrix finira par stopper le développement de XenServer, car ce n’est pas un composant nécessaire pour XenApp. Cela pourrait être alors la fin de Xen. Nous devons applaudir la branche serveur de Microsoft : Xen aurait pu être un concurrent sérieux pour eux, mais il a fini par devenir un partenaire et fournisseur de technologie.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur