Xerox : les pilotes d’une réorganisation à marche forcée

BusinessImprimantesLogicielsPoste de travail

Logiciel, financement, innovation… Xerox recentre ses efforts sur trois pôles pour retrouver le chemin de la croissance. Qui dirige ?

L’échec de son OPA hostile sur HP et la publication de résultats 2020 décevants pour le marché – l’impression ne fait pas recette en période de pandémie – ont pesé.

Xerox, multinationale américaine des solutions et services d’impression, a annoncé cette semaine réorganiser son activité en trois pôles distincts : le logiciel, le financement et l’innovation. Avec une ambition : retrouver le chemin d’une croissance à long terme.

Nicole Torraco, précédemment chief strategy et M&A officer, promue vice-présidente, va diriger l’entité des solutions de paiement/financement Xerox Financial Services (XFS). Elle exerce dorénavant sous la responsabilité directe du CEO et vice-chairman John Visentin.

Sam Waicber, cofondateur et ancien dirigeant de CareAR (réalité augmentée), société acquise récemment par Xerox, devient vice-president et directeur général Digital Services du groupe. Placé sous la responsabilité du président et COO Steve Bandrowczak, Sam Waicber est chargé de l’activité logicielle de Xerox (CareAR, DocuShare, XMPie, FreeFlow…).

Quant à l’activité innovation (3D, IoT industriel…) du Xerox Palo Alto Research Center (PARC), elle est placée sous la responsabilité de Naresh Shanker, vice-president et CTO de Xerox.

Jacques-Edouard Gueden pilote l’activité en EMEA

Xerox a également confirmé la titularisation de Jacques-Edouard Gueden en tant que EVP et président des activités du groupe dans la région Europe, Moyen Orient, Afrique (EMEA).

Enfin, Louie Pastor, lui aussi vice-president exécutif (EVP), a été nommé directeur du développement et directeur juridique. A ce titre, il doit étudier les opportunités de fusions/acquisitions et d’investissements dans le cadre d’un nouveau fonds de capital-risque Xerox doté de 250 millions de dollars.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT