XobotOS : l’Android ultrarapide basé sur C#

OS mobilesPoste de travail
photo christophe lagane

Convertir le code Java d’Android, exécuté par la VM Dalvik, en C# pris en charge par Mono, voilà le projet un peu fou des développeurs de Xamarin.

Dans le monde des systèmes d’exploitation mobiles, nous avons iOS, basé sur du code Objective-C, Android, et sa machine virtuelle Java Dalvik, Windows Phone, qui s’appuie massivement sur la plate-forme .NET…

L’équipe responsable de Mono, le clone open source de .NET, présente aujourd’hui une alternative originale à tout ce beau monde : une version d’Android se basant sur du code C# et non Java. Cette offre mobile, XobotOS, a été créée à l’aide de Sharpen, un outil permettant de convertir du code Java en C# (lequel a été mis à jour pour l’occasion).

De premiers tests, réalisés sur des tablettes Acer et HTC, montrent des gains en performance allant d’environ fois cinq à plus de fois dix… en faveur de l’environnement d’exécution de Mono. Dalvik, la machine virtuelle présente dans Android, est donc complètement dépassé. Les développeurs se penchent maintenant sur les performances graphiques de XobotOS, qui devraient prochainement s’améliorer.

Un projet pas si farfelu

Avec XobotOS, l’équipe de Xamarin montre toute l’étendue de son savoir-faire. Les outils utilisés dans cette adaptation trouveront également des débouchés plus classiques. Ils permettront ainsi de mêler code Java et C# au sein d’une même application Android, avec à la clé d’importants gains en performance.

De plus, les résultats décrochés ici par Mono pourraient bousculer Google, et forcer le géant à améliorer l’efficacité de sa machine virtuelle Dalvik, à la plus grande joie des utilisateurs Android.

Crédit photo : © Christophe Lagane


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur