Yago : un nouvel opérateur convergent pour les PME

Réseaux

Interconnexion, accès SDSL, VoIP, gestion des annuaires, interaction avec le mobile, intégration plug&play…, le tout pour un prix très serré

Les PME suscitent toujours autant l’intérêt des opérateurs télécoms. Toujours très en retard en matière de nouvelles technologies, les petites et moyennes entreprises de notre pays sont sollicitées par moult acteurs qui proposent des dizaines d’offres couvrant l’Internet, la VoIP, le collaboratif, la mobilité… Le nouveau Yago sort-il du lot ?

Yago n’est pas non plus né de la dernière pluie. Il s’agit en fait du nom commercial d’une offre montée par cinq spécialistes des télécoms dont Tech Care, HDG Solutions ou encore Alphalink. Chacun a mis au pot pour créér cette SAS au nom tendance bien recherché… “Nous avons saisi que les PME ont besoin de simplicité, d’un discours basé sur le service et pas la technologie, qu’elles souhaitaient avoir un interlocuteur commun qui leur propose des solutions souples et surtout qui s’intègrent à leur existant. C’est la philosophie de Yago”, nous explique Valère Elley de Tech Care.

Que propose Yago concrètement ? Rien de bien révolutionnaire si ce n’est beaucoup de simplicité et de souplesse et des prix très serrés, un argument de poids pour les PME. Technologiquement, Yago propose un accès SDSL (avec Orange ou Neuf Cegetel), la téléphonie sur IP illimitée, le couplage des téléphones avec le SI (un numéro entré dans le répertoire est répercuté dans celui des mobiles et vice versa), la sauvegarde en ligne et une QoS de pro.

L’intérêt de l’offre se trouve plutôt dans le déploiement et dans l’interface d’utilisation. Le déploiement ne nécessite pas d’infrastructures spécifiques, l’environnement de travail est conservé (Windows, Mac, Linux), Yago y ajoutant ses fonctionnalités. Seule contrainte : changer ses combinés téléphoniques classiques pour des terminaux SIP Thomson qui s’installent de manière plug and play.

L’interface Web a été pensée pour fournir une grande simplicité. Elle permet bien évidemment de gérer la présence, de lancer des appels mais aussi d’y associer des outils informatiques comme des mails ou des fichiers bureautiques, des notes ou une application spécifique. Une fiche client ou contact , une appli… peuvent ainsi être lancés au moment de l’appel. Il est également possible d’importer des éléments depuis la plupart des clients de messagerie du marché. Lancer des conférences téléphoniques se fait également en un clic. La même interface sert également à l’administration, on peut ainsi très simplement ajouter un contact, lui associer des droits etc… Sa gestion est très intuitive et ne nécessite pas de ressources supplémentaires ou de compétences particulières.

Côté qualité de service, Yago promet le niveau proposé aux grands comptes. “Le lien SDSLest déjà ce qui se fait de mieux mais en plus nous assurons une GTR (garantie de temps de remise en route) de 4 heures, six jours sur sept. Par ailleurs, le client a quoi qu’il arrive un seul interlocuteur, son intégrateur”, précise le représentant de Tech Care.

Autre point fort de Yago, son prix : 29,90 euros HT par mois et par poste pour un minimum de 200 euros de facturation, le tout sans engagement de durée.

Reste à savoir si Yago réussira à ‘parler plus fort que la concurrence’, une concurrence très active sur le marché des PME. L’opérateur possède néanmoins de fortes ambitions puisqu’il vise une part de marché de 3% dans les télécoms d’entreprise d’ici trois ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur