Yahoo affiche un net repli. Inquiétudes?

Régulations

Les indicateurs sont au rouge, l’inquiétude grandit

Double déception pour Yahoo. Non seulement le bénéfice trimestriel est en baisse mais en plus le chiffre d’affaires est inférieur aux attentes. Le géant du Web déçoit et l’action a été immédiatement sanctionnée : -8% à Wall Street.

Le bénéfice net du portail pour les trois premiers de l’année a fondu de 11,2% à 142 millions de dollars. Les revenus atteignent 1,18 milliard de dollars (+9%) manquant le consensus de 1,21 milliard établi par les analystes.

Visiblement, les investisseurs ont été trop optimistes. Ils estimaient que la nouvelle plate-forme publicitaire lancée en janvier (Panama) allait immédiatement se ressentir dans les résultats. Ce n’a pas été le cas et Yahoo souligne que l’effet Panama aurait lieu au deuxième trimestre.

Yahoo a également souffert de la nette hausse de ses dépenses opérationnelles (+11% à 789 millions de dollars) impactant le bénéfice opérationnel qui a chuté de 16%, à 169 millions de dollars.

Enfin, le géant du Web ne parvient pas à rattraper son éternel rival Google en matière de moteur de recherche.

Selon la dernière étude du cabinet Hitwise, le moteur de requête a rassemblé en mars dernier 22,6% des recherches sur Internet aux Etats-Unis contre 64% pour Google…

Selon comScore, sa part de marché a même baissé entre février et mars aux Etats-Unis, passant de 28,1% à 27,5% tandis que celle de Google s’établit à 48,3% contre 48,1% un mois plus tôt.

Malgré tout, Yahoo a maintenu ses prévisions pour le reste de l’année, tablant sur un chiffre d’affaires de 4,95 à 5,45 milliards de dollars et un bénéfice hors exceptionnel de 1,95 à 2,2 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur