Yahoo! Chine est dans le collimateur des ‘majors’

Régulations

La fédération des producteurs de musique vient de lancer une série de
poursuites juridiques à l’encontre de Yahoo! Chine pour mettre un terme au
piratage ou du moins pour le limiter

L’IFPI, (International Federation of the Phonographic Industry) considère que la version chinoise du célèbre moteur de recherche ne respecte pas le principe du droit d’auteur et permet à des millions d’internautes chinois de copier illégalement de la musique.

Au total, le groupe de pression réclame 710.000 dollars de dédommagement. Sept des plaignants demandent la somme de 64.000 dollars.

Le CEO de l’IFPI, John Kennedy, a déclaré “Yahoo! China participe activement à la violation des droits des membres de notre fédération.”

Il a précisé que des négociations étaient en cours et qu’il y a peu un accord devait être signé, mais que subitement Yahoo! Chine avait suspendu ces pourparlers.

Interrogé par Reuters, un porte-parole de Yahoo! Chine a déclaré:” Yahoo! Chine respecte le principe de la propriété intellectuelle et du droit d’auteur et soutient activement la lutte contre le piratage. Dans de précédentes affaires, la justice a reconnu que l’on ne pouvait pas tenir pour responsable du piratage les moteurs de recherche.”

L’IFPI qui représente les géants de l’édition musicale EMI, Sony BMG, Universal Music et Warner Music a annoncé qu’elle allait poursuivre son action pour limiter le piratage en Chine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur