Yahoo, comme MSN, signe un engagement de censure en Chine

Régulations

Censure oblige, une vingtaine d’hébergeurs, dont Yahoo et MSN, ont signé un
« code de bonne conduite » établi par le gouvernement, qui interdit toute
contestation des autorités

Pékin vient de trouver des partenaires susceptibles d’accroître son niveau de contrôle sur les internautes : MSN et Yahoo !. En effet, les deux géants américains de la Toile se sont engagés, avec une vingtaine d’autres hébergeurs à « protéger les intérêts de l’Etat chinois« , rapporte le quotidien La Tribune.

Le « code de bonne conduite » établi par les autorités vise à augmenter le niveau de surveillance sur la Toile, et notamment sur le blog anonyme. Selon Reporters sans frontières, le texte prévoit que les hébergeurs devront « surveiller les commentaires et supprimer rapidement les informations illégales et mauvaises« .

Cette nouvelle officialise le rôle que Yahoo! joue dans la censure en Chine. Pour rappel, aux Etats-Unis, une Commission des affaires étrangères de la Chambre des Représentants essaie de mettre en lumière, depuis le début du mois d’août, le rôle joué par la firme californienne dans l’arrestation puis la condamnation à dix ans de prisons d’un ?dissident’ chinois.

La firme de Sunnyvale, suspectée et dénoncée à de nombreuses reprises pour son comportement reste sourde à toute critique. La taille du marché chinois vaut bien quelques compromissions. Et àl’approche des jeux olympiques de Pékin, la collaboration avec les autorités pourrait encore s’intensifier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur