Yahoo corrige un bug avec un correctif ‘encore en test’

Logiciels

Rien ne sert de “patcher” sans corriger…

Après la sécurité par l’obscurité, voici le temps de la sécurité par la communauté.Et là, il y a de quoi être septique

Yahoo annonce qu’il vient de publier un correctif pour sa dernière version de messenger qui est la cible d’un bug entraînant un changement des préférences de l’utilisateur sans son consentement.

Seulement, ce qui est curieux c’est que le groupe a soudainement changé sa méthode automatique de diffusion du patch pour “être sûr que ce correctif fonctionne “ a déclaré un porte-parole de Yahoo.

D’après le porte-parole,“Nous testons ce correctif jusqu’à ce que nous arrivions à le faire fonctionner comme nous le souhaitons.”

“Yahoo! Messenger 8.1, qui a été publié le vendredi 15 décembre, installe directement dans la barre de démarrage une icône Yahoo Mail! et procède aux changements de la configuration par défaut de l’utilisateur” poursuit le porte-parole.

Yahoo a en conséquence immédiatement alerté les 73 millions d’utilisateurs de son service d’IM pour qu’ils téléchargent la dernière version en date du populaire logiciel. Elle se distingue des précédentes par ses nouvelles fonctionnalités comme les appels “low cost” de PC à PC.

La société indique que cette mise à jour augmente la stabilité et la sécurité de l’IM. Toujours d’après Yahoo, la précédente mouture de son IM était victime d’une importante faille de sécurité qui pouvait entraîner le plantage d’applications comme Internet Explorer.

Cette nouvelle version corrige cette défaillance du logiciel et elle offre l’interopérabilité avec Live Messenger de Microsoft.

Seulement si l’ajout de l’interopérabilité est louable, il y a un problème puisqu’à l’installation la barre d’outils de Yahoo s’installe sans demander d’autorisation et plus fort, la page d’accueil personnalisée devient Yahoo.com.

Ces changements de configuration montrent que le patch publié par Yahoo n’a pas été correctement terminé. Il y a fort à parier pour que de nombreux internautes se plaignent du comportement intrusif du soft.

Enfin pour les internautes qui surfent avec IE6, l’installation de la dernière version de Yahoo Messenger va entraîner le crash du navigateur de la firme de Redmond.

Pour ce qui est d’IE7 des tests supplémentaires vont être effectués a précisé Yahoo. On se demande franchement pourquoi Yahoo n’a pas mené ces tests avant la publication.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur