Yahoo et Carl Icahn trouvent un accord !

Régulations

La direction du portail et le raider signent l’armistice. L’actionnaire accepte de mettre de l’eau dans son vin

Coup de théâtre dans le feuilleton Yahoo. Alors que le fossé entre la direction du portail et l’actionnaire activiste Carl Icahn semblait insurmontable, le géant du Web annonce ce lundi que les deux parties ont trouvé un terrain d’entente, à 10 jours d’une assemblée générale décisive.

Selon un communiqué de Yahoo, huit des neuf membres actuels du conseil chercheront à être réélus par les actionnaires. Dans le même temps, Carl Icahn a accepté de retirer sa liste de candidats (et donc d’arrêter sa campagne) et

sera nommé au conseil ainsi que deux de ses alliés. A l’issue de l’assemblée générale, le conseil de Yahoo sera élargi pour compter désormais 11 membres.

“Nous sommes satisfaits d’avoir trouvé cet accord, qui dessert les meilleurs intérêts de tous les actionnaires” a déclaré l’actuel président de Yahoo, Roy Bostock.

C’est une victoire pour Yahoo. Jusqu’à aujourd’hui, l’objectif premier de Icahn était de débarquer tout le conseil d’administration, faire nommer des candidats acquis à sa cause, virer le p-dg Jerry Yang et réamorcer la vente à Microsoft.

D’autant plus que le 7 juillet dernier, Carl Icahn a indiqué avoir convaincu Microsoft de ses intentions. L’homme s’est même fendue d’une lettre, adressée à Yahoo, soulignant le soutien de Microsoft à son offensive.

“Steve (Ballmer) a été très clair (…) : il ne peut pas négocier avec le conseil actuel”, écrit Icahn dans sa lettre.“Notre compagnie se dirige vers le bord du précipice. Elle perd des parts de marchés dans son activité de moteur de recherche, notre conseil d’administration actuel n’est pas parvenu à recruter le directeur général talentueux et expérimenté dont nous avions besoin pour remplacer Jerry Yang”, poursuit-il.

S’en est suivi un échange de réactions houleuses de part et d’autre, Yahoo accusant le couple Microsoft- Icahn de déstabilisation et de mensonges. Le 13 juillet, fort de son accord tacite avec le raider, Microsoft fait une nouvelle proposition de rachat à Yahoo. Une offre jugée “absurde” par le portail…

Rappelons que le raider a indiqué avoir acquis 59 millions d’actions Yahoo!, soit environ 4,3% du capital et être soutenu par le fonds spéculatif et activiste Third Point (0,35% du capital),le magnat texan de l’énergie T. Boone Pickens (0,75% du capital) et le fonds d’investissement Paulson & Co, qui contrôle 3,7% du capital de Yahoo.

Mais ce vendredi, le fonds Legg Mason, qui possède 4,4% de Yahoo a clairement apporté son soutien à la direction et a indiqué qu’il rejetterai la liste de candidats de Icahn. Un soutien de poids qui a dû peser dans la balance.

Le principal actionnaire de Yahoo est Capital Research & Management avec 16,3% du capital. La société n’a pas encore fait officiellement connaître sa position.

Bien malin celui qui pourra prédire le déroulement de la prochaine assemblée générale de Yahoo, le 1er août. Cet accord entre Yahoo et Ichan permettra-t-il à Jerry Yang de sauver sa tête ? Quelles sont les contreparties pour Icahn ? Le processus de vente à Microsoft (de toute la compagnie ou du moteur de recherche seul) sera-t-il remis sur les rails, et à quel prix ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur