Yahoo et Nokia font carte commune

Réseaux

Accord croisé de technologie de messagerie et de navigation assistée signé entre Yahoo et Nokia à l’échelle mondiale. Cela suffira-t-il à freiner leur chute?

Yahoo et Nokia renforcent leur partenariat. Le constructeur de terminaux mobiles et le portail américain ont annoncé, lundi 24 mai, « une alliance stratégique mondiale » dans le domaine des outils de communication. Cette alliance vise à « mettre à profit les points forts de chacun dans l’e-mail, la messagerie instantanée et les cartes et services de navigation » tant pour les appareils mobiles que le PC fixes.

Concrètement, Yahoo devient le fournisseur exclusif de Nokia en matière d’applications de courriel et de messagerie instantanée sous la marque « Ovi Mail/Ovi Chat Powered by Yahoo ». En retour, Nokia fournira à l’entreprise dirigée par Carol Bartz l’ensemble des cartes et technologies de navigation assistées Ovi Maps (Ovi Cartes) qui sera alors servi sous la marque « Powered by Ovi ». Enfin, les deux partenaires travaillent à une solution de fédération des profils de leur clients respectifs qui permettra, à un terme non précisé, aux utilisateurs des services Ovi de se connecter à ceux de Yahoo depuis leur identifiant Nokia.

Google et l’iPhone d’Apple, voire les BlackBerry de RIM, sont clairement en ligne de mire pour les deux entreprises qui collaborent déjà depuis 5 ans ensemble. A travers ce partenariat, Yahoo et Nokia visent à étendre leurs parts de marché respectives. Yahoo aimerait élargir la base de quelques 600 millions d’utilisateurs de ses services dans le monde en invitant les utilisateurs de terminaux mobiles Nokia, notamment issus des pays émergeants, dans son giron.

Le constructeur dirigé par Olli-Pekka Kallasvuo, espère probablement mieux pénétrer le marché américain sur lequel il reste discret. Un marché influent alors que ses services de navigation assistés sont présents dans 77 pays en 46 langues. Au-delà de l’innovation technologique, c’est également le sens de l’accord signé entre Nokia et Microsoft en août 2009 autour des outils de communication unifiée et de solutions bureautique mobile. Microsoft qui est également partenaire de Yahoo sur le marché de la recherche en ligne. Au final, il s’agit pour le constructeur finlandais de mettre à profit les quelques 10 milliards de dollars d’investissement dans les contenus mobiles réalisés ces dernières années. Et, surtout, de mettre un frein à sa chute sur le marché des terminaux mobiles.

Le lancement effectif des services communs aux deux organisations devrait entrer en vigueur au cours du second semestre 2010 pour une généralisation à l’échelle mondiale programmée pour 2011. Mais la durée du partenariat n’a pas été précisée, notamment en cas d’échec de la stratégie…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur