Yahoo ferme son centre de R&D chinois

Editeurs de logicielsProjets

Le géant du Net Yahoo quitte la Chine. Physiquement parlant, uniquement, car la société restera très présente dans l’Empire du Milieu… via Alibaba.

Selon des sources proches du dossier, Yahoo se retirerait définitivement du marché chinois. Son centre de recherche de Pékin fermerait prochainement ses portes, avec à la clé le départ de 200 à 300 personnes. Les employés travaillant à Pékin auraient d’ores et déjà été mis au courant de cette décision.

Une goutte d’eau par rapport aux effectifs totaux de la société (environ 12 500 employés), mais un élément stratégique important. La firme confirme en effet ici sa volonté de consolider ses activités autour de quelques sites clés, mais également de lâcher prise sur le marché chinois, au profit de son partenaire Alibaba.

Alibaba, porte d’entrée pour Yahoo en Chine

Il serait faux de croire que Yahoo quitte la Chine. La firme dispose en effet toujours de 15 % des parts d’Alibaba, un acteur leader du marché chinois. Et c’est sur Alibaba que Yahoo semble aujourd’hui vouloir parier.

La firme américaine compte même mettre en place une entité dédiée à la gestion des parts qu’elle détient dans Alibaba ; SpinCo. Une opération qui sera effective d’ici la fin de l’année. Voir à ce propos notre article « Résultats : Yahoo se maintient avec peine en 2014 ».

Alibaba semble aujourd’hui de plus en plus incontournable. Même la concurrence se rapproche de cet influent acteur. Amazon a ainsi récemment ouvert une boutique sur la plate-forme du champion de l’e-commerce chinois.

À lire aussi :
Yahoo met 640 millions de dollars sur le spécialiste de la publicité vidéo BrightRoll
Yahoo livre sa Mobile Developer Suite, pour aider à monétiser les Apps
Yahoo regagne du terrain aux US, grâce à Firefox

Crédit photo : © Karen Roach – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur