Yahoo : Jerry Yang répond vertement à Microsoft

Régulations

Le patron du portail accuse Redmond de destabilisation

Jerry Yang enrage. Le p-dg de Yahoo vient de réagir dans le Wall Street Journalaux déclarations de Microsoft qui a apporté son soutient à l’offensive de Carl Icahn visant à renverser le conseil d’administration et à remettre la vente du portail sur les rails.

L’homme ne mâche pas ses mots. “Je pense que la déstabilisation provoquée par Microsoft est devenue de plus en plus intentionnelle”,a-t-il affirmé. “Je ne suis pas content de cela”, a-t-il ajouté. “Croire M. Icahn et ses administrateurs est vraiment un mauvais choix”.

Yang souligne par ailleurs qu’il est le seul à pouvoir “ramener la stabilité au sein de Yahoo. Je veux continuer à construire cette société”, a-t-il déclaré. Il est clair que le p-dg n’est pas prêt à céder son fauteuil, même en cas de coup de force.

Rappelons que ce lundi, Carl Icahn, actionnaire minoritaire de Yahoo a indiqué avoir convaincu Microsoft de ses intentions, des rencontres entre la direction de l’éditeur et le milliardaire auraient eu lieu. L’homme s’est même fendue d’une lettre, adressée à Yahoo, soulignant le soutien de Microsoft à son offensive.

“Steve (Ballmer) a été très clair (…): il ne peut pas négocier avec le conseil actuel”, écrit Icahn dans sa lettre.“Notre compagnie se dirige vers le bord du précipice. Elle perd des parts de marchés dans son activité de moteur de recherche, notre conseil d’administration actuel n’est pas parvenu à recruter le directeur général talentueux et expérimenté dont nous avions besoin pour remplacer Jerry Yang”, poursuit-il.

Microsoft semble confirmer ces déclarations. Dans un communiqué, le groupe indique: “A l’issue de la consultation des actionnaires de Yahoo!, Microsoft serait intéressé par des discussions sur une transaction majeure avec le nouveau conseil d’administration”.

Ce dernier a évoqué la possibilité d’un“rachat de l’activité moteur de recherche avec de larges garanties financières, ou de manière alternative, d’un rachat du groupe dans sa totalité” dans le cas où Icahn parvienne à ses fins en obtenant des sièges au conseil et en écartant Jerry Yang accusé d’avoir fait capoter le rapprochement.

Suite à ces déclarations, Yahoo a déclaré que son conseil d’administration restait disposé à reprendre les discussions avec Microsoft en vue de son éventuel rachat par le géant du logiciel.

Le dénouement de ce feuilleton aura certainement lieu le 1er août, date de l’assemblée générale de Yahoo pendant laquelle Ichan compte lancer son offensive.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur