Yahoo: les actionnaires appuient l'actuelle direction

Régulations

Contrairement à ce que beaucoup prévoyaient,les actionnaires ont plutôt soutenu la position des dirigeants Roy Bostock et Jerry Yang

Ce 1er août, l’assemblée générale des actionnaires de Yahoo n’a pas été particulièrement marquée par des levées de boucliers ni des incantations à l’encontre des actuels dirigeants de Yahoo -suite à l’échec des discussions avec Microsoft.

Dans un scrutin que l’on croyait critique, l’actuel président du conseil d’administration, Roy Bostock, a eu l’adhésion de 79,5% des voix, contre 65% environ l’an dernier. Et Jerry Yang, directeur exécutif, n’a pas non plus souffert d’un revers: il a obtenu 85,4% des voix contre 90% l’an passé. Ce n’est pas là le score d’un dirigeant menacé d’exclusion…

Il ressort donc clairement que les actionnaires n’ont pas suivi le mouvement de rebellion sinon d’opposition systématique animé par le milliardaire Carl Icahn. Du reste, celui-ci n’a pas participé à cette A.G.. Il avait pourtant obtenu gain de cause en se voyant concédé un siège au conseil d’administration.

Les débats ont, du reste, très peu porté sur l’échec des discussions avec Microsoft (qui proposait 33 dollars par action, soit 47,5 milliards de dollars) mais ont plutôt concerné la position du groupe en matière de droits de l’homme (récrimination à propos de sa situation en Chine, par exemple, où il y a eu coopération avec les autorités policières repressives) ainsi que la position à adopter vis à vis de Google, concurrent et partenaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur