Yahoo Messenger 7 se met à la téléphonie et aux blogs

Régulations

Quelques semaines après le lancement de MSN Messenger 7.0, Yahoo contre-attaque avec la nouvelle version de son logiciel

Les messageries instantanées deviennent des activités de poids pour les géants de l’Internet. Ces logiciels se dotent de fonctions multimédias de plus en plus évoluées et constituent un générateur de trafic très important pour les portails.

Cela fait bien longtemps que Microsoft a saisi l’importance de la chose. Leader incontesté de ce marché (7 millions d’utilisateurs), l’éditeur compte renforcer sa domination avec la toute récente version 7 de son outil (voir notre article). Mais la concurrence n’est pas en reste. Yahoo (700.000 utilisateurs) qui suit Microsoft à la trace annonce aujourd’hui la mise en ligne de la version 7 (bêta) de son Messenger. Au programme: la téléphonie gratuite à la sauce Skype et les blogs. Deux domaines qui actuellement connaissent une croissance fulgurante. Côté téléphonie, Yahoo Messenger 7.0 offre les appels gratuits et illimités en IP entre les utilisateurs. Pour dialoguer, il suffit de brancher un micro et un casque sur l’ordinateur. Si l’appel n’aboutit pas, il est renvoyé gratuitement vers une boîte vocale. Les utilisateurs de Yahoo seront certainement séduits par cette nouvelle fonction même si Skype, le leader en matière de téléphonie IP gratuite propose plus de services, comme la possibilité d’appeler ou d’être appelé depuis des numéro traditionnels (voir notre article). Concernant les populaires blogs, le groupe lance Yahoo 360 (décidément ce chiffre est à la mode après la Xbox 360…), un service qui permet à l’utilisateur de partager ses listes de contacts et de repérer ceux qui ont mis en ligne un blog. Avec cette nouvelle version, Yahoo compte se démarquer afin d’obtenir une part plus grosse d’un gâteau estimé à 250 millions d’utilisateurs pour 2008. Par ailleurs, le géant mise également sur l’intégration de son service dans les téléphones mobiles. Yahoo a ainsi signé un partenariat avec Nokia qui pourrait lui donner des ailes (voir notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur