Yahoo! Music Unlimited met fin à sa politique de prix cassés

Régulations

La plate-forme de musique en ligne par abonnement du portail revoit ses tarifs à la hausse

Lors de son lancement, Yahoo! Music Unlimited avait marqué les esprits avec des tarifs les plus bas du marché. Ainsi, pour 5 dollars par mois (pour un engagement d’un an), le service proposait des téléchargements illimités de musique. Restriction : les fichiers téléchargés contiennent une protection qui empêche de les écouter dès lors qu’on ne paie plus l’abonnement. Avec un tel prix, Yahoo! Music Unlimited se démarquait fortement de ses concurrents comme Rhapsody de Real.

Mais il faut croire que cette politique ne fait pas les affaires de Yahoo. Malgré un succès important aux Etats-Unis, le géant du Net vient en effet d’annoncer que le tarif de son service passera dès le mois de novembre à 9,99 dollars par mois. Ce prix permet des téléchargements illimités et la possibilité de transférer les fichiers sur un baladeur comptabible Janus, le DRM de Microsoft. Pourquoi cette hausse malgré le succès de la plate-forme ? Selon le Wall Street Journal, les ‘majors’ demandent le paiement de “royalties” d’un montant de 6 à 8 dollars par utilisateur et par mois. Quand Yahoo facture l’abonnement illimité à 5 dollars par mois, on se demande comment il fait. Et on comprend mieux sa décision. Il faut aussi savoir que les services de téléchargement par abonnement, qui permettent aux utilisateurs de louer de la musique en payant une somme mensuelle pour un accès à un nombre illimité de morceaux, ont rencontré moins de succès que le service d’Apple, iTunes Music Store, qui ne loue pas mais au contraire cède les droits des morceaux téléchargés. Mais grâce à l’apparition de ce que l’on appelle les abonnements dits “portables”, qui autorisent les usagers à télécharger les morceaux directement sur un baladeur, les industriels de la musique estiment qu’à long terme, ce type de service a un fort potentiel. Yahoo reste tout de même moins cher que Rhapsody et Napster dont le service par abonnement est facturé 15 dollars par mois. Pour les abonnés qui ont souscrit à une formule annuelle (59,88 dollars), pas de changement pour le moment. Le prix sera le même jusqu’à la prochaine date anniversaire de leur abonnement. Pour l’offre avec engagement sur un mois, les tarifs passent de 6,99 à 11,99 dollars. Cette nouvelle politique tarifaire devrait quelque peu rassurer Microsoft qui tente en vain de lancer un service similaire aux Etats-Unis. L’éditeur a en effet mis un terme à ses négociations avec les géants de la musique autour de sa future plate-forme de musique en ligne payante par abonnement. Selon l’éditeur de logiciels, les ‘majors’ réclameraient des royalties trop élevées. Position visiblement partagée par Yahoo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur