Yahoo repousse la date de son assemblée générale

Cloud

Yahoo, toujours sous pression, reporte la date de son assemblée générale à la fin du mois de juillet

La pression est décidément à son comble chez Yahoo. SelonLes Echos, la firme conduite par Jerry Yang aurait décidé de reporter à la fin du mois de juillet la date de son assemblée générale, initialement fixée au 3 juillet. Yahoo justifierait sa décision par un besoin de délais supplémentaire pour renouveler neuf des dix membres de son conseil d’administration.

Toutefois, les raisons pourraient être tout autres. Le portail internet, encore sonné par l’offre publique d’achat inamicale de Microsoft a dû ces derniers jours faire face aux attaques de Carl Icahn, bien décidé à le jeter dans les bras du géant mondial des logiciels. Le milliardaire, habitué des coups d’éclats financiers, s’était récemment illustré dans un bras de fer d’envergure qui l’opposait au conseil d’administration de l’équipementier Motorola. Carl Icahn avait réussi à l’emporter puis à imposer ses partenaires au conseil d’administration.

Le raider tente de réitérer son succès avec Yahoo cette fois-ci. Rappelons qu’il y a quelques jours, Carl Icahn qui détient 4,3% du capital du portail, était parvenu à rallier quelques actionnaires de poids à sa cause.

Pour sa part, la direction de Yahoo estime que l’élection de candidats présentés par Carl Icahn ne serait pas dans l’intérêt des actionnaires. La seule véritable alternative pour Yahoo serait l’émergence de nouvelles candidatures. Selon Reuters, d’autres actionnaires seraient également sur le point de présenter des candidats.

Rappelons qu’en février dernier, Microsoft avait provoqué un véritable coup de tonnerre en proposant de racheter Yahoo pour plus de 44 milliards de dollars. Yahoo avait repoussé l’offre, l’estimant inférieur à sa valeur. Le géant des médias News Corp puis Google étaient intervenus, avant de se rétracter. Face au refus de Yahoo, Microsoft avait menacé de se tourner directement vers les actionnaires.

La firme de Redmond a aujourd’hui revu sa stratégie de rachat. Le géant des logiciels se contenterait d’une prise de participation minoritaire dans le capital de Yahoo sous la forme d’une acquisition des activités internet du portail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur