Yahoo transforme sa messagerie instantanée en service web

Régulations

Plus de logiciel à télécharger, une nouvelle version de la messagerie
instantanée de Yahoo s’exécute directement sur le navigateur

Yahoo, deuxième fournisseur mondial de messageries instantanées, annonce une nouvelle version en mode service web de son service IM qui ne nécessite plus de logiciel pour s’exécuter.

Dans un premier temps, ce service sera disponible au Brésil, en Inde, Malaisie, Philippine et au Vietnam, ainsi qu’aux Etats-Unis, puis étendu sur les autres pays avant la fin de l’année.

On remarquera une majorité de pays émergeants dans ceux qui sont les premiers à expérimenter ce service. Yahoo a en effet fait le constat que dans ces pays près d’un internaute sur deux se connecte dans un cybercafé (46 % des internautes indiens par exemple), où il est généralement interdit d’installer des applications.

Fourni sous la forme d’un service web, Web-based IM de Yahoo présente l’avantage de ne plus nécessiter de logiciel puisqu’il s’exécute sur le navigateur.

La technologie n’est cependant pas nouvelle. Soit la messagerie instantanée a été intégrée à des services de messagerie classique, comme Google Talk accessible sur Gmail, soit elle est consolidée en ligne via des services dédiés qui regroupent les messages en provenance de Yahoo, Microsoft, AIM (AOL) ou Google.

C’est pourquoi Yahoo a complété Web-based IM par une fonctionnalité d’archivage qui permet à l’utilisateur de rechercher dans ses précédentes conversations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur