Yahoo va supprimer deux fois plus de postes que prévu en France

Régulations

Le moteur de recherche va réduire son effectif de 52 postes dans l’hexagone

Après l’annonce début décembre de la baisse de 10 % des effectifs en France, Yahoo continue de réduire son contingentement. Pire cette diminution s’avère être de 21%.

Le journal Les Echos précise que 52 des 251 salariés (principalement des ingénieurs selon un porte-parole) des sites de Paris et de Grenoble seront donc remerciés. Parallèlement, une cellule de reclassement a été mise en place par les responsables du moteur de recherche.

Après l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne, c’est donc l’hexagone qui est touché par le plan de réduction des coûts au niveau mondial. Annoncé en octobre, il prévoyait la suppression de 10% des postes de la firme de SunnyValle dans le monde, soit 1.300 postes. Un plan social inévitable après les difficultés financières du portail et les négociations avortées avec Microsoft, Google et AOL.

Il y a quelques mois, Yahoo s’était déjà séparé du comparateur de prix Kelkoo et de ses 270 salariés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur