YouTube étend son écosystème mobile

Régulations

La plate-forme de partage de vidéos vient de mettre en ligne des millions de vidéos dans un format spécial qui permet aux utilisateurs de les regarder sur une large gamme de téléphones mobiles

YouTube pour les mobiles peut être désormais utilisé sur tous les téléphones qui sont capables de lire des vidéos et qui disposent d’un abonnement à un opérateur 3G « capable ». D’après YouTube, le parc mondial de ces terminaux est estimé à 100 millions de machines.

Le service existait déjà, mais il était exclusivement disponible sur Verizon, Helio et Apple.

Les utilisateurs de ce nouveau service pourront également le personnaliser, se créer un compte, sélectionner des vidéos favorites, et même uploader directement des vidéos depuis un combiné.

Ils pourront également donner des notes aux vidéos depuis leurs téléphones. Ce nouveau service sera accessible dans 17 pays et dans 11 langues.

Une version Java de la plate-forme peut également être téléchargée sur les combines qui disposent de la plate-forme Java 2 Micro Edition (J2ME) et les téléphones compatibles avec la norme MIDP2 et donc capable de lire des vidéos en mode « streaming »…

Pour conclure, précisons que l’application est disponible en version beta, (ndlr: pour l’instant uniquement au UK et aux USA).

Rappelons qu’en juillet dernier, LG annonçait qu’il allait sortir des combinés qui seront compatibles avec la plate-forme d’échange de vidéos. Ces téléphones disposeront d’une interface originale, inspiré du site permettant aux utilisateurs de rapatrier et d’envoyer plus rapidement des fichiers. En février dernier, un accord similaire a été passé avec Nokia pour porter le service sur les N-Serie.

L’arrivée de YouTube sur les mobiles est stratégique pour Google. Mais ce développement pourrait aussi rendre la vie de YouTube encore un peu plus compliquée. Rappelons que le site est la cible de nombreuses majors du divertissement qui pointent les nombreux contenus protégés diffusés sur la plate-forme. Et malgré quelques accords de licence, les plaintes commencent à s’accumuler. Une tendance qui pourrait s’amplifier avec le mobile.

Même chose pour les opérateurs. Si YouTube est un formidable produit d’appel, il concurrence directement les offres de vidéos payantes mises en place dans les portails haut débit mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur