YouTube : plainte de la Fox et rémunération des contributeurs

Régulations

Le site communautaire n’a pas fait la paix avec toutes les Majors

Malgré des accords croisés avec les géants américains du divertissement, dont Universal (contenus contre publicité), YouTube n’est toujours pas en règle avec toutes les Majors. Le problème est toujours le même : de petits malins uploadent sans vergogne des contenus protégés comme des extraits de séries TV sur la célèbre plate-forme de vidéo communautaire.

Cette fois, la Fox (NewsCorp) passe aux actes. Le géant a cité à comparaître la filiale de Google pour qu’il identifie les auteurs des extraits piratés de ses émissions mis en ligne. Selon le Wall Street Journal, la Fox a plusieurs fois demandé à YouTube de retirer ces extraits.

YouTube mais aussi MySpace ou DailyMotion doivent faire le ménage dans leurs contenus pour espérer monétiser leurs audiences. Pour attirer la publicité (encore peu présente), modèle économique de ces plates-formes, il faudra faire disparaître les contenus pirates. Mais est-ce vraiment possible?

Par ailleurs, YouTube annonce qu’il compte reverser à ses contributeurs une partie des revenus générés par la publicité. Les détails de cette annonce ne pas connus. Pour autant, il semble bien que les personnes publiant des vidéos ” originales et créatives” sur le site seront rémunérées (combien ?) dans les prochains mois.

Ce système vise à doper et améliorer la qualité de l’offre tout en séduisant les annonceurs qui seront attirés par une audience théoriquement plus importante. L’initiative de YouTube devrait pousser ses concurrents à en faire autant.

Selon une récente étude, les annonceurs américains ont investi 200 millions de dollars en 2006 sur ces plates-formes, un montant qui passera à 900 millions de dollars en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur