Zenwalk 6.0, la distribution Linux adaptée aux petites configurations

Logiciels

Cocorico, ce système d’exploitation ultra léger a été créé par un développeur français

La version 6.0 de la distribution Linux Zenwalk vient de faire son apparition. Peu connu, cet OS a été lancé par le Français Jean-Philippe Guillemin (il fut initialement basé sur une Slackware).

Ce projet adopte une vision intéressante. La Zenwalk se veut ainsi parfaitement adaptée aux configurations d’entrée de gamme, ou aux machines affichant quelques années au compteur. Voilà un candidat de choix pour les entreprises recyclant des PC, un Pentium III

,

128 Mo

de mémoire vive et

2 Go

d’espace disque étant suffisants pour faire fonctionner la Zenwalk. Alternativement, elle sera très efficace sur les ultraportables économiques, qui proposent une puissance limitée.

La Zenwalk demeure toutefois très moderne : gestion complète des paquetages logiciels, applications multimédias, jeux, design réussi, etc. Le secret de la légèreté de cette distribution réside dans le choix des logiciels. L’environnement de bureau est ainsi Xfce. La mouture 6.0 intègre le tout nouveau Xfce 4.6. Elle abandonne également le lecteur multimédia MPlayer au profit de Totem. Enfin, Gnome Office cède avantageusement sa place à OpenOffice.org 3.0.1. Afin de limiter l’occupation disque de cette suite bureautique, elle est séparée en deux paquets ; un premier comprenant Writer, Calc, Impress et Draw et un second composé de Math, Database et du support Java.

L’architecture connait aussi quelques modifications : l’installation est simplifiée, le temps de démarrage se veut plus court et un nouvel outil permet de gérer disques et réseau (avec ou sans fil). Le noyau Linux 2.6.28.7 est au cœur de la Zenwalk 6.0.

zenwalk.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur