Zone Labs est poursuivi par une société éditrice de spywares

Régulations

L’éditeur du célèbre pare-feu Zone Alarm est sur la brèche. Selon le site “Security Focus.com”, le groupe de marketing 180solutions a entamé une procédure à son encontre à cause du blocage de ses spywares !

En question, le niveau de dangerosité des spywares édités par la dite société. Agacé par le refus de plusieurs compagnies et les défaites cumulées des sociétés éditrices de spywares et celles qui luttent contre leur prolifération, 180Solutions a décidé d’entamer des poursuites contre Zone Labs.

Il faut dire que Zone Alarm bloque systématiquement les spywares présumés de 180S. Dès qu’un logiciel présumé-espion essaye de s’installer, une fenêtre de “mise en garde” s’ouvre précisant qu’un logiciel a un comportement dangereux. Ensuite, le programme propose soit de bloquer le logiciel soit de le laisser s’installer. Le montant présumé du dommage n’est pas connu. La plainte a été déposée il y a déjà prés d’un mois, mais c’est seulement maintenant que la nouvelle est connue. 180S estime que ses produits ne sont pas des logiciels espions. Mais pour la plupart des distributeurs d’anti spyware cette affirmation est erronée. Selon Zone Labs, les internautes ne souhaitent pas être traqués par des logiciels du type de ceux produits par 180S. 180S est une société controversée qui s’est elle-même fait attaquer au mois de septembre pour avoir distribué des logiciels espions. Du coup depuis un an la compagnie de marketing essaye de redorer son blason. Malgré ces efforts louables, Zone Labs considère que les programmes Zango et 180search Assistant sont des spywares Le mois dernier, 180Solutions a annoncé avoir aidé le FBI dans la traque d’une personne ayant détourné ses produits avec des logiciels espions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur