Zones blanches: Wanadoo lance une offre ReADSL

Régulations

Cette technologie, mise en oeuvre par France Télécom, permet d’étendre de quelques kilomètres l’éligibilité à l’ADSL et de proposer le Haut Débit à des zones qui en sont aujourd’hui dépourvues. 300.000 lignes sont concernées

Alors que les FAI et opérateurs lancent l’ADSL 2+ qui permet des débits maximum de 20 Mbits/s, des milliers de communes sont encore exclues de toute offre haut-débit. Mais les choses pourraient un peu s’arranger.

Suite à l’avis favorable du régulateur à la fin du mois de mai, Wanadoo est aujourd’hui le premier à lancer une offre ReADSL (Reach extended ADSL). C’est une très bonne nouvelle pour les nombreux habitants de zones non couvertes par l’ADSL. On le sait, le signal de l’ADSL s’affaiblit avec la distance. Et dans les zones à faible densité (habitat disparate), les foyers trop éloignés des équipements de commutation DSLAM reçoivent un signal trop dégradé et sont donc exclus de l’Internet rapide. Le ReADSL est une évolution de la norme ADSL qui permet de prolonger la portée du signal par rapport à la norme ADSL “classique” pour des débits allant jusqu’à 512 kbit/s, et donc d’améliorer l’éligibilité au haut débit pour les lignes longues du réseau commuté. La longueur maximale d’une ligne éligible va ainsi passer de 5,5 kilomètres (pour l’ADSL classique) à 8 km grâce au ReADSL. Traduction: les foyers éloignés des DSLAM (8 km au maximum, au delà, les connexions restent imposibles) qui ne sont pas connectés pourront, dans une certaine mesure, accéder à un débit de 512 kb/s. C’est mieux que rien. Quelque 300.000 lignes de téléphone pourront ainsi accéder à l’ADSL, a précisé un porte-parole de l’opérateur. Wanadoo lance donc son forfait “Haut Débit 512k étendu“. Il est proposé au prix promotionnel de 19,90 euros par mois durant les 3 premiers mois, puis à 24,90 euros par mois. Il permet d’accéder à un débit IP “montant”, allant jusqu’à 128k et d’un débit IP descendant allant jusqu’à 512k, avec des débits garantis à 400k en voie descendante et 45k en voie montante. Tout dépend de la qualité de la ligne et de la position géographique du foyer. Attention: les frais d’installation, nécessaires pour configurer spécifiquement la ligne de l’abonné, sont de 60 euros. La souscription à cette offre ReADSL nécessite l’acquisition d’un modem Ethernet spécifique “512k étendu” vendu 79 euros. L’espoir renaît donc pour ces zones blanches encore très nombreuses. Il faut se souvenir qu’environ 10.000 communes françaises n’ont pas la possibilité de se connecter à haute vitesse. Et un grand nombre de ces communes sont dans des zones où ni France Télécom, ni les opérateurs alternatifs ne se pressent pour déployer le haut débit et notamment l’ADSL. Pour autant, des solutions alternatives existent: le WiMax (du Wi-Fi à très large couverture, de nombreuses expériences ont déjà lieu), le satellite seul ou allié au Wi-Fi… Tous les tarifs, toutes les offres: lisez notre dossier “Tableau de bord du haut débit”. Cliquez ici’. Free aussi

Disponible depuis ce vendredi dernier, l’offre Re-ADSL de l’opérateur, permettant un débit de 512kb/s en reception et 128kb en émission, la téléphonie gratuite et illimitée vers les postes fixes en France métropolitaine et le prêt gratuit de la Freebox avec option Routeur et compatible Wi-fi est proposée à 29,99 euros/mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur