Zscaler mise sur le cloud computing pour sécuriser ses clients

Sécurité

L’éditeur de sécurité s’est orienté vers une mise en nuage de ses ressources. Son p-dg, Jay Chaudhry, exprime sa vision de la sécurité en mode SaaS.

Zscaler tente une percée. L’éditeur de sécurité se positionne pour préserver ses clients des malveillances tels que les botnets, le phishingou encore les méthodes de Cross Site Scripting, de Clickjackinget autres joyeusetés de ce type.

Zscaler s’est donc orientée vers une solution en mode SaaS en permettant de rediriger le trafic réseau à la sortie du firewall vers l’un des data centres de l’infrastructure TeraCloud de la société. Le trafic des utilisateurs vers Internet est ainsi soit autorisé, soit bloqué ou soit régulé en fonction de la politique de sécurité de l’entreprise.

La société s’est aussi positionné sur la méthode de l’empilement des briques de sécurité en arguant qu’un simple anti-virus à base de signatures n’est plus suffisant pour garantir un niveau de sécurité correct. Il est devient donc nécessaire de disposer d’une visibilité du trafic HTTP mondial grâce à la mise en nuage des ressources.

Un point de vue qu’explique Jay Chaudhry, p-dg de Zscaler : « Le modèle du SaaS est le seul qui permette de bénéficier de la bonne technologie au moment où elle est nécessaire. Nos disposons de 40 datacenters dans le monde, ainsi nous garantissons un maximum de continuité de services à nos clients. Un client est toujours lié à un voire deux centres de données.Si le travailleur bouge, le système le suit».

A la loupe, Zscaler propose un simple filtrage URL afin de gérer les menaces provenant du Web. L’entreprise ajoute à cette fonction la possibilité d’analyser les contenus afin de prévenir contre la perte de données. S’appuyant sur ses propres chiffre selon lesquels, à ce jour, seulement 5 % des entreprises ont déployé une solution DLP (Data Leakage Prevention), Frédéric Benichou, directeur régional Europe, explique : «Il se trouve qu’avec le panel de solutions proposées, nous résolvons beaucoup plus de solutions que les autres, bien souvent. Afin de prévenir la perte des données, nous nous sommes orientés vers les sociétés qui ont des activités transnationales pour leur garantir un suivi de leurs donnée s ».

Toujours est-il que la société vise plus particulièrement à stabiliser sa base de clients vers des sociétés de moyenne taille aux grands comptes. S’appuyant sur ses 300.000 utilisateurs mondiaux, la société compte en dire bientôt plus sur sa gamme de produits. Un réseau mondial déjà établi en somme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur