ZTE lancerait des smartphones Firefox OS et webOS en 2013

Poste de travailSmartphones
Firefox OS lecteur video

Le constructeur chinois s’intéresse également à webOS, l’OS que HP à livré en projet open source. ZTE chercherait-il à se séparer d’Android ?

Fort de son succès sur le marché mondial des téléphones (57 millions de terminaux vendus en 2011, contre moins de 30 millions en 2010), ZTE accélère ses développements et élargit ses offres en matière de smartphones.

Non content de proposer de l’Android et du Windows Phone, le constructeur chinois se tourne aujourd’hui vers l’alternative Firefox OS (Boot to Gecko ou B2G), l’OS mobile que développe la fondation Mozilla, toujours dans le principe de s’appuyer sur les standards du web (particulièrement le HTML5) pour offrir la plus grande liberté possible à l’utilisateur, comme le rappelle Tristan Nitot.

Le Wall Street Journal croit savoir que ZTE lancera le premier smartphone sous Firefox OS dans le courant du premier trimestre 2013. Né en 2011, le projet B2G avait été présenté sous forme de prototype au Mobile World Congress (MWC) 2012 de Barcelone. Mozilla avait annoncé des soutiens d’opérateurs (Deutsche Telekom, Etisalat, Smart, Sprint, Telecom Italia…) et espérait voir les premiers lancements de terminaux Firefox OS d’ici la fin 2012. Objectif presque atteint avec l’initiative de ZTE, donc.

WebOS en vue

Comme pour Firefox OS, ZTE pourrait également être le premier constructeur à lancer un smartphone sous webOS, rapporte DigiTimes. WebOS est l’environnement mobile hérité de Palm que HP a récemment versé en open source. Meg Whitman, la patronne de HP, a d’ailleurs annoncé sa volonté de revenir sur le marché des smarphones.

En adoptant des plates-formes open source, ZTE cherche peut-être à gagner une certaine indépendance vis-à-vis de Google face à un Android, de moins en moins ouvert (du moins ses produits et services ne le sont pas), et de plus en plus concurrencé.

Dans ce cadre, une polémique est récemment née après que Google ait fait pression sur Acer pour l’empêcher de commercialiser un smartphone sous Aliyun, un OS dérivé d’Android, sur le marché chinois. Ce qui violerait les règles de l’Open Handset Alliance, le consortium dirigé par Google et consacré au développement de l’écosystème Android.

Nouveau ZTE Blade III

Si ZTE multiplie les ouvertures vers les OS mobiles open source, il n’en continue pas moins d’alimenter son offre Android (et Windows Phone avec les modèles Orbit et Tania).

Le constructeur annonce ce jour le lancement du Blade III. Un smartphone d’entrée de gamme sous Android 4 qui propose un écran 4 pouces, doté d’un (vieillissant) processeur Qualcomm (MSM7227A) à 1 GHz, avec 512 Mo de mémoire vive, 4 Go de mémoire de stockage (extensible à 32 Go via une microSD) et une caméra 5 mégapixels.

Il sera en priorité lancé sur le marché suédois à 1499 couronnes (177 euros environ). Pour le (plus) haut de gamme, il vaudra mieux se tourner vers le quadricœur Grand Era U985, disponible uniquement sur le marché chinois pour l’heure.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur