Zune : Microsoft lance son offensive contre l’iPod. Avec les bonnes armes ?

Régulations

Comme prévu, la firme de Bill Gates lancera son baladeur et sa plate-forme de
musique en ligne ce mardi

Jusqu’à aujourd’hui, les offensives contre le couple star iTunes+iPod d’Apple se sont révélés peu efficaces. De nombreux industriels s’y sont essayés, et se sont cassés les dents. La firme à la pomme ne connaît pas la crise avec une part de marché de 75% pour les baladeurs et 70% pour les plates-formes de téléchargement.

Mais Apple va aujourd’hui affronter un ennemi autrement plus puissant. Microsoft lance en effet son baladeur, le Zune, et sa plate-forme de téléchargement, le Zune Marketplace, ce mardi aux Etats-Unis. L’éditeur entend rattraper Apple mais Microsoft joue gros sur ce lancement.

Les pro-macs argumenteront sûrement sur les ressemblances troublantes entre l’iPod et le Zune, et d’une manière générale entre le business modèle des deux groupes. Ils n’ont pas tort.

En effet, Microsoft a calqué son offre sur celle d’Apple. Le lecteur numérique portable, d’une capacité de 30 giga-octets, concurrencera directement l’iPod d’Apple. Il sera disponible en trois couleurs et sera doté d’un écran à cristaux liquides de trois pouces (7,6 cm) et d’une fonction de connexion sans fil permettant d’envoyer et de recevoir du son et des images d’autres lecteurs de la marque. Pour rappel, le baladeur Zune sera fabriqué par le japonais Toshiba.

Les différences entre les deux baladeurs ? Un écran plus grand que celui de l’iPod (3 pouces contre 2,5 pouces), un tuner FM pour écouter la radio et 25 chansons ou autres pré chargés. C’est bien maigre? La présence de la technologie ‘wireless‘, semble être le seul atout différenciant.

Même chose pour le prix. Il coûtera 249,99 dollars. C’est une mauvaise surprise pour ceux qui s’attendaient à ce que Microsoft se serve du prix comme arme fatale contre l’iPod d’Apple ! À configuration équivalente, avec un disque dur de 30 Go (environ 7500 chansons), les deux baladeurs seront proposés au même tarif.

Par ailleurs, son lecteur de musique numérique ne sera pas compatible avec les services de vente de musique en ligne utilisant le format Windows Media. Traduction: les millions de titres achetés sur MSN Music ne seront pas lisibles sur le Zune…

Microsoft a donc adopté une nouvelle stratégie commerciale, proche de celle d’Apple : lancer sa plate-forme de téléchargement dans un format propriétaire. Conséquence, les morceaux qui seront à la disposition des utilisateurs de Zune ne pourront donc être lus que sur le baladeur de Microsoft.

Quant aux tarifs des morceaux, Microsoft s’aligne encore une fois sur Apple. Télécharger un morceau pour le Zune coûtera le même prix que pour télécharger un titre sur iTunes Music Store, 99 cents.

Les pessimistes diront qu’avec une stratégie aussi similaire, Microsoft aura bien du mal à battre Apple. Mais Redmond a tout son temps. “Jusqu’à cinq ans d’investissements seront nécessaires avant d’atteindre la rentabilité, (soit) plusieurs centaines de millions de dollars”, a expliqué Robbie Bach, directeur de la division loisirs de Microsoft.

Rappelons que Zune ne sera pas disponible en Europe avant au moins un an?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur