Adobe Flash 10.1 sera disponible sur tous les terminaux mobiles… sauf l’iPhone

Logiciels

Avec Flash 10.1, Adobe veut mettre l’accent sur les terminaux mobiles. L’iPhone ne sera pas de la partie, mais la compagnie espère pouvoir contourner ce problème.

Adobe vient de dévoiler la nouvelle version de son lecteur Flash. Elle met l’accent sur les terminaux mobiles, avec un support étendu

des smartphones, netbooks et smartbooks.

« Avec l’apparition du lecteur Flash sur de nouvelles plates-formes mobiles, les utilisateurs pourront profiter de notre technologie où qu’ils soient », constate David Wadhwani, directeur général et vice-président, platform business unit chez Adobe.

Voilà une excellente nouvelle pour les développeurs, qui pourront dorénavant déployer leurs applications Flex sur un vaste ensemble de produits mobiles. Une version bêta de Flash 10.1 sera disponible d’ici la fin de l’année pour Windows, Mac OS X, Linux, ainsi que Windows Mobile et Palm webOS ( sur cette page web ). Des moutures Android et Symbian OS devraient voir le jour début 2010. Enfin, la compagnie s’est associée à RIM pour porter le lecteur Flash sur les BlackBerry.

Sans surprise, Adobe confirme travailler avec Nvidia afin de mieux exploiter la puissance des GPU (processeurs graphiques) au sein de son lecteur Flash. Ce support sera actif avec les GPU de la firme, mais aussi avec la plate-forme ION et les processeurs Tegra. D’autres acteurs travaillent également main dans la main avec Adobe pour optimiser Flash à leurs offres.

Seul manque à l’appel l’iPhone, Apple ne souhaitant pas l’apparition d’environnements d’exécution sur son smartphone. Adobe annonce toutefois que Flash Professional CS5 sera capable de créer du code natif pour l’iPhone et l’iPod Touch. La version bêta de ce logiciel devrait être disponible d’ici la fin de l’année, sur cette page du site des Adobe Labs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur