ADSL : Free et Alice frôlent les 4,4 millions d'abonnés haut débit

Cloud

Près de 40 % de progression du nombre d’abonnés sur un an et un chiffre d’affaires qui se dirige vers le milliard d’euros. Tout va bien pour Iliad qui se porte officiellement candidat à la 4e licence 3G.

Iliad a publié, le 4 août, ses résultats semestriels. Au 30 juin 2009, le groupe comptait 4,37 millions d’abonnés dont 782.000 issus d’Alice (que Iliad a racheté en août 2008). Sur un an, Free et Alice affichent une progression du nombre d’abonnés de plus de près de 39,5 %. Un résultat essentiellement porté par Free alors que le nombre d’abonnés d’Alice décline de 7% par rapport au 832.000 clients de décembre 2008 même si, selon Iliad, « la mise en place des premières synergies s’est accompagnée d’une érosion contrôlée de la base d’abonnés ».

Le taux des abonnés dégroupés (plus intéressant pour Iliad en terme de revenus) totalement ou partiellement s’élève à 81,2 % (mais 87,2% des 3,59 millions d’abonnés Free). Un chiffre qui devrait continuer à progresser, notamment à travers la conquête du dégroupage de la boucle locale. Sur le premier semestre, Iliad a ouvert 175 nouveaux NRA (nœud de raccordement abonnés) en France portant à 2.375 leur nombre total sur le territoire.

Ces bons résultats annuels cachent cependant un ralentissement certain des recrutements ces derniers mois. Alors qu’Iliad recrutait 142.000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre 2009, il n’en a séduit « que » 58.000 au cours du second semestre portant à 200.000 le nombre des recrutements nets de résiliation sur le semestre. Soit une part de 24,8 % sur le marché des recrutements (sur les 288.000 nouveaux abonnements sur le marché français).

Un chiffre d’affaires en progression de 40 %

Au 30 juin 2009, le chiffre d’affaires d’Iliad frôle les 970 millions d’euros (bientôt le milliard?) en progression de plus de 40 % sur un an et dont l’immense majorité est généré par le pôle grand public (Free et Alice avec 954,3 millions d’euros). L’activité téléphonie traditionnelle, toujours en déclin (de 30 %), apportant moins de 9 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Les services à valeur ajouté (VOD, VoIP, etc.) continuent leur montée en charge avec un revenu généré de près de 232 millions d’euro s, en progression de 37 % sur un an. Le revenu moyen par abonné (Arpu) Free et Alice s’élève à 36,2 euros sur le deuxième trimestre 2009. Un niveau comparable à la même période un an plus tôt après une perte de 40 centimes (due à l’intégration des abonnés d’Alice) rattrapée au deuxième trimestre.

Free candidat à la 4e licence 3G

Fort de ces résultats conformes à sa stratégie, Iliad maintient ses objectifs. A savoir 5 millions d’abonnés haut débit en 2011, un taux de dégroupage de 82 % d’ici fin 2009, le retour à l’équilibre pour Alice au cours du second semestre et dégager un cash flow ADSL de 300 millions d’euros en 2009 (hors Alice) et de plus d’1 milliard pour 2009-2011 (avec Alice). Son réseau très haut débit (fibre optique) devrait avoir couvert horizontalement (jusqu’aux pieds des immeubles) 70 % de Paris en 2009 et 4 millions de foyer en 2012.

Surtout, le groupe a confirmé, sans surprise, sa candidature à la 4e licence 3G dont le dépôt des dossiers est ouvert jusqu’au 29 octobre prochain. « Le marché de la téléphonie mobile en France avec ses 22 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel constitue un relais de croissance supplémentaire pour Iliad, justifie Iliad dans son communiqué.L’entrée sur ce marché s’inscrirait dans la stratégie industrielle du groupe : Iliad entend s’appuyer sur sa marque Free, son réseau de dernière génération, ses capacités d’innovation, son savoir-faire commercial et sa base de 4.4 millions d’abonnés (soit environ 10 millions d’utilisateurs) pour développer des offres innovantes à des prix attractifs. » Pour l’heure, Free est donné comme le principal favori pour remporter cette nouvelle licence mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur