Altitude Infrastructure pousse son Wimax à 10 Mbit/s dans la Meuse

FibreRéseaux
Altitude infrastructure wimax (crédit photo © aldorado - shutterstock)

En attendant la fibre optique, Altitude Infrastructure lance des montées en débit sur ses réseaux radio Wimax et évite ainsi aux zones grises de devenir des zones blanches.

Courant novembre, les abonnés des fournisseurs d’accès Wibox, Ozone, Alsatis et Vivéole de six départements (Aveyron, Calvados, Eure, Île et vilaine, Orne, Vendée) et une région (Bourgogne, hors Nièvre) vont profiter d’une amélioration de leur connexion Internet.

Celle-ci devrait passer de 2 à 4 Mbit/s pour les mêmes tarifs et équipements qu’aujourd’hui. Les utilisateurs devront cependant faire la demande de migration vers les nouvelles offres.

Cette montée des débits est l’œuvre de la mise à niveau des équipements radio Wimax de l’opérateur de réseau d’initiative publique (RIP) Altitude Infrastructure qui veut éviter un élargissement de la fracture numérique. Elle concerne quelque 222.000 foyers.

Une alternative en attendant la fibre

L’opérateur précise que les investissements réalisés via les délégations de services publics (DSP) ou marchés de services ne pèseront pas sur les budgets des collectivités. L’opération vise à éviter l’élargissement de la fracture numérique de ces zones dites « grises » en attendant le très haut débit de la fibre optique qui reste la finalité à atteindre.

Altitude Infrastructure annonce également une montée à 10 Mbit/s du Wimax sur le réseau Net55 de la Meuse. Le Conseil général vient de donner son feu vert. Une performance permise par l’agrégation des fréquences de l’opérateur avec celles de Bolloré Télécom (qui dispose de 30 MHz dans la bande des 3,5 GHz) et du renforcement de l’infrastructure. L’élargissement du spectre radio vise à répondre aux besoins de connexions Internet permanentes des utilisateurs.

Les travaux débuteront dès la notification du marché pour une mise en route des offres prévue au cours de l’été 2013. Les forfaits à 10 Mbit/s (en Wimax pour les particuliers et faisceau hertzien pour les professionnels) devraient être accessibles aux mêmes tarifs que les offres à 2 Mbit/s actuelles. Une montée en débit qui succède notamment à celle de l’opérateur Axione dans le Finistère et les Hautes-Pyrénées fin 2011. Rappelons qu’Altitude Infrastructure exploite 800 stations Wimax qui couvrent près de 100.000 lignes.

Crédit photo © Aldorado – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur