AMD dans le rouge

Cloud

Les mémoires flash sont en difficultés, cette division sera introduite en bourse

Le grand concurrent d’Intel traverse une mauvaise passe. Advanced Micro Devices a fait état d’une perte au titre de son premier trimestre de 17,4 millions de dollars, contre un profit de 45,1 millions de dollars réalisé au premier trimestre 2004. Le chiffre d’affaires s’est tassé à 1,23 milliard contre 1,24 milliard un an auparavant.

Principale raison à cette perte, les difficultés de l’activité mémoire flash (Spansion) qui subit une baisse des prix et une surcapacité de production. Il s’agit du deuxième trimestre d’affilée qu’AMD montre du doigt sa branche mémoires pour expliquer sa mauvaise performance. Pour le trimestre écoulé, Spansion a réalisé une perte d’exploitation de 110 millions de dollars, contre un bénéfice de 14 millions un an plus tôt. Conséquence ou hasard, AMD a annoncé l’introduction en Bourse de cette division. On ne sait pas combien d’actions seront offertes aux investisseurs ni à quel prix. Mais l’objectif est de lever 600 millions de dollars. Spansion a réalisé un chiffre d’affaires de 2,3 milliards de dollars l’an dernier. Elle emploie 7.500 personnes dans le monde. Au même moment, Intel a annoncé qu’il se renforcerait dans les mémoires Flash NOR (voir notre article). Le marché a salué la nouvelle, les investisseurs estimant que le groupe californien pourra ainsi mieux se concentrer sur son coeur de métier, les micro-processeurs qui représentent aujourd’hui 60% de son activité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur