AOL remplace Music Now par Napster

Régulations

La mythique plate-forme de téléchargement se refait une santé avec cet accord
exclusif

Bonne nouvelle pour Napster. AOL annonce en effet un accord exclusif avec la plate-forme de musique en ligne payante.

Napster remplace donc purement et simplement Music Now, qui était jusqu’à présent exploité par le groupe américain. Il compte 350.000 abonnés payants.

Les abonnés de Music Now deviendront automatiquement abonnés de Napster, préviennent les deux groupes, à moins qu’ils ne s’y opposent. Les discothèques et ‘playlists’ des abonnés seront intégralement conservées et transposées sur Napster.

Le transfert d’un site à l’autre devrait être finalisé dans les soixante jours à venir et AOL assurera en plus la promotion de Napster sur ses différents portails. .

Le bout du tunnel se précise-t-il pour l’ancien ennemi numéro un des Majors qui depuis s’est refait une virginité ? Cet accord de taille va doper la base d’abonnés du service en la faisant passer de 512.000 (à fin juin 2006) à 862.000.

Par ailleurs,Chris Gorog, président de Napster a révisé à la hausse ses prévisions trimestrielles la semaine dernière, en raison d’une amélioration plus forte que prévu de ses abonnements.

Néanmoins, le groupe est toujours dans une situation délicate. En septembre dernier, Napster a engagé la banque d’affaires UBS pour l’aider à faire le point sur sa stratégie avec une possible vente à la clé après des marques d’intérêt reçues de la part d’une“tierce partie”.

Il faut dire que la mythique plate-forme de téléchargement n’arrive pas à sortir la tête de l’eau. La concurrence féroce d’Apple et de son iTunes (80% du marché), et le morcellement du marché ont précipité sa chute. Les pertes s’accumulent et le nombre d’abonnés à régulièrement baissé lors de ces derniers mois…

Développé dans un lycée Napster, s’est fait connaître en 1999 comme la première et principale plate-forme de téléchargement de musique en P2P. Illégale, elle s’est attiré les foudres des Majors qui l’ont contraint à fermer en juillet 2001 après une série de procès pour violation de droits d’auteur.

La société a ensuite été relancée en 2003 comme site de téléchargement légal après son rachat par le groupe de logiciels Roxio, qui s’est alors lui-même rebaptisé Napster.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur