Apple dévoile Safari 3.2

Sécurité

Peu de nouveautés pour cette version… Elle corrige toutefois de nombreuses failles de sécurité

Apple met à jour son navigateur web Safari, qui passe de la mouture 3.1.2 vers la 3.2. Au menu, nous retrouvons la correction de 11 bogues sous Windows et 4 sous Mac OS X.

La plupart des failles corrigées étaient critiques, avec déni de service à la clé, ou exécution possible de code distant. Certaines touchaient spécifiquement le moteur de rendu HTML WebKit. Fort heureusement, les faibles parts de marché de Safari font que ce navigateur n’est pas une cible privilégiée pour les pirates. Apple devra toutefois corriger plus rapidement les vulnérabilités découvertes dans le futur.

Le navigateur web de la firme adopte également un nouveau système d’antihameçonnage et de détection des sites dangereux. Voilà de quoi remettre Safari au niveau des produits concurrents.

Malheureusement, Apple ne profite pas de cette version pour améliorer son logiciel. Le moteur HTML demeure inchangé, avec un score au test Acid3 de 74 %. La consommation mémoire est légèrement en baisse, aussi bien en charge (-4 %) qu’à vide (-6 %). Le moteur JavaScript est aussi en très légère progression : +3 % au test SunSpider et +4 % à l’outil d’évaluation des performances de Google V8.

Il est fort probable que le moteur soit totalement identique à celui de la mouture 3.1.2. Ces petits gains sont donc sûrement à mettre au bénéfice d’un nettoyage du code, effectué lors de la correction des bogues.

Safari est disponible sous Mac OS X Tiger (10.4) et Leopard (10.5), ainsi que sous Windows XP et Vista. La version Windows prend la forme d’une archive de 19,7 Mo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur