Apple: vers la disparition d'un tiers des jeux de son App Store?

Logiciels

Si Apple applique à la lettre ses nouvelles conditions, la compagnie devra se passer d’environ 30% des jeux de l’App Store. Peut-elle se le permettre?

Rappel des faits : les nouvelles conditions d’accès à l’App Store imposent aux logiciels d’être écrits initialement en C, C++ ou Objective-C. Auparavant, seuls les interpréteurs et les machines virtuelles étaient interdits, ce qui restait logique, puisque cela avait une influence sur les performances des logiciels, tout en créant une brèche dans le modèle économique de l’App Store.

Avec ces nouvelles conditions, Apple interdit l’utilisation d’outils permettant de convertir du code écrit avec un langage tiers en instructions compilables avec Xcode : Flash Professional 5, iSpectrum, MonoTouch, Titanium et Unity sont tous concernés.

Rob Terrell a mesuré l’impact de ces nouvelles contraintes sur les applications référencées au sein de l’App Store.

Il s’est concentré sur les jeux, qui utilisent souvent de telles offres afin d’accélérer leur développement et d’améliorer leur portabilité. Sur le top 10 des meilleurs jeux de l’App Store, trois pourraient être éjectés à n’importe quel moment ; DinerDash, Angry Birds et Skee-Ball. En poursuivant son étude, il a pu détecter plus d’une centaine de titres qui utilisent des technologies non autorisées, dont certains sont très populaires.

Selon lui, une épée de Damoclès se trouverait au dessus de près de 30 % des jeux de l’App Store. Reste à savoir ce que fera Apple : si la compagnie décide de fermer les yeux sur ces logiciels, il lui sera difficile d’imposer ses nouvelles conditions par la suite. D’un autre côté, peut-elle se passer de classiques comme Command & Conquer, Earthworm Jim ou Final Fantasy ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur