Atos Origin n’atteint pas ses objectifs

Cloud

La SSII revoit ses ambitions à la baisse

Déception pour Atos Origin qui annonce des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Le groupe de services informatiques a enregistré une progression de 4,1% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de 2005, à 1,293 milliard d’euros, avec une croissance organique qui ressort à 9,4%. Dix analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre d’affaires de 1,305 milliard d’euros sur la période.

L’activité infogérance a connu une progression de 3,4% de son activité (+9,7% en croissance organique) à 670 millions d’euros. Le pôle division de systèmes a vu ses ventes progresser de 3,8% (+8,6%) à 519 millions d’euros, le pôle conseil enregistrant la plus forte hausse (+11,0% et 12,2% en organique) à 104 millions d’euros. Le groupe attend désormais une croissance organique de son chiffre d’affaires annuel “légèrement inférieure” à 8% (contre une hausse de 8% annoncée auparavant) et un taux de marge opérationnelle “légèrement supérieur” à 7,5% (fourchette de 7,5% à 8% auparavant). Certains analystes financiers attendaient au contraire une révision à la hausse de ces objectifs annuels. Deux raisons expliquent ce repli des objectifs. L’extension de son partenariat avec Euronext au sein d’Atos Euronext Market Solutions (AEMS) source de croissance prend plus de temps que prévu. Par ailleurs, le groupe subit un retard dans le déroulement de son plan de cessions, presque terminé, de 500 millions d’euros d’actifs. Bonne nouvelle néanmoins en matière de désendettement, Atos Origin a réaffirmé que sa dette serait ramenée fin décembre 2005 à 200 millions d’euros. Elle s’est établie à 290 millions fin septembre 2005 contre 492 millions fin décembre 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur