Au moins 3 mois de retard pour la portabilité du numéro

Régulations

Permettre de changer d’opérateur mobile sans changer de numéro en dix jours
n’est pas encore pour demain

Réclamée à cor et à cri par les associations de consommateurs et les opérateurs mobiles virtuels (MVNO), la portabilité du numéro de téléphone en dix jours sera retardée.

Prévue pour le 1er janvier 2007, elle sera finalement effective qu’entre avril et mai 2007. Ce nouveau délai est nécessaire pour éviter tous problèmes techniques (réalisation d’une base de données commune à tous les opérateurs et interconnexion aux systèmes d’information des opérateurs), assure-t-on au ministère de l’Industrie. Traduction, les opérateurs ne sont pas prêts.

La date précise du lancement sera connue en février, explique de son côté l’Arcep, le régulateur des télécoms, cité par La Tribune.

“Je suis déçu, mais je préfère zéro défaut le 1er mai, plutôt que beaucoup de défauts le 1er janvier”, a déclaré François Loos, le ministre délégué lors d’une conférence de presse.

Il faut dire que la mise en place du système est complexe : il y a 13 opérateurs à interconnecter et il s’agit d’éviter les défaillances observées ailleurs dans le monde.

Cette portabilité simplifiée doit permettre à un abonné mobile de changer d’opérateur sans changer de numéro de téléphone. Le tout en moins de dix jours. Ce service, déjà effectif dans de nombreux pays d’Europe doit stimuler la concurrence et favoriser l’essor des MVNO.

Ce retard est donc un coup dur pour ces opérateurs qui représentent moins de 2% du marché. Car la portabilité est un important argument de séduction. Pour autant, les opérateurs et le gouvernement promettent lors du lancement des délais ramenés à six jours et un guichet unique pour les abonnés qui souhaitent profiter du système. Deux éléments qui favoriseront les opérateurs virtuels.

La portabilité n’est pas une nouveauté. Elle existe depuis 2003 mais le système est complexe et surtout très long (jusqu’à deux mois de délais !). Conséquence, seulement 840.000 numéros ont été ‘portés’ depuis cette date. Une goutte d’eau au sein des 50 millions abonnements mobiles.

La réduction des délais à 6-10 jours permettra-t-elle enfin de changer la donne du marché dominé depuis des années à 80% par Orange et SFR ? Le gouvernement table sur 6 millions de numéros portés par an, soit 12% du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur