Avec Anti-Exécutable 5.0, Faronics contrôle les environnements applicatifs

Poste de travailSécurité

Anti-Exécutable 5.0 permet, comme son nom l’indique, d’empêcher le lancement d’applications non autorisées sur des postes professionnels. Le tout depuis une console centralisée.

Faronics livre aujourd’hui Anti-Exécutable 5.0, la nouvelle version de sa solution de gestion des applications.

Ce produit permet d’empêcher le lancement de logiciels sur la machine d’un utilisateur, en fonction de paramètres définis par le gestionnaire de parc : par liste blanche d’applications autorisées ou par liste noire de logiciels interdits. Le tout avec une gestion fine des utilisateurs et la possibilité de créer des rapports détaillés. L’administrateur du parc de machines pourra effectuer l’ensemble de ces opérations depuis une console centralisée, le déploiement des règles étant automatique.

Une sécurité renforcée

La nouvelle version de cette solution propose tout d’abord une liste de contrôle centrale, qui recense les fichiers et éditeurs autorisés. Le contrôle des éditeurs prend dorénavant en compte quatre paramètres : certificat, nom du produit, nom du fichier et version du fichier. Il sera ainsi possible de n’autoriser que certaines versions d’une application. Une fonction utile pour bloquer l’utilisation d’une application obsolète ou d’une mouture d’un logiciel touchée par des problèmes de sécurité.

Enfin, l’éditeur a amélioré l’interface de son produit, qui propose des fonctions de recherche en progrès et de nouveaux types de rapports.

Crédit photo : © nali – Fotolia.com -sécurité-firewall


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur