Avec ‘Machine to Machine’, SFR inaugure le paiement CB par GPRS

Régulations

Cette offre, destinée aux commerçants nomades, se veut plus rapide et moins couteuse que la solution bas débit proposée par France Télécom

Comme nous vous le révélions en novembre dernier, la division Entreprises de SFR veut s’imposer dans le secteur des terminaux et des systèmes de paiements électroniques par cartes de crédit. Un marché pour l’instant archi-dominé par France Télécom et Transpac.

La filiale de Vivendi Universal souhaite imposer un système basé sur le GPRS (technologie de téléphonie mobile intermédiaire entre le GSM et l’UMTS) pour faire la différence. Aujourd’hui, les commerçants utilisent une ligne de téléphone classique (RTC) pour faire fonctionner leurs boîtiers à cartes de crédit. L’idée de SFR est de proposer une solution similaire, mais avec un débit plus élevé, sécurisé et ouverte à la mobilité. A l’aide d’un nouveau terminal, le commerçant effectue une transaction en 7 secondes au lieu de 25 en RTC. Surtout, les transactions sont possibles en situation nomade: taxi, vendeur ambulant… Si les terminaux classiques permettent de facturer en situation de mobilité le client, la transaction n’est pas sécurisée, (il faut d’abord ramener le boîtier sur son socle branché à la ligne téléphonique) au contraire de la solution GPRS. 8 euros par mois tout compris SFR insiste également sur le prix de son offre. Le commerçant doit souscrire un abonnement à 5,5 euros par mois. Il reçoit une carte SIM à intégrer au terminal GPRS de paiement CB (qu’il devra acheter). Par la suite, l’opérateur propose un forfait mensuel à 2,5 euros HT/mois permettant 2Mo d’échange correspondant à 1000 autorisations bancaires par mois. Un usage moyen observé selon l’opérateur. A titre de comparaison, l’offre de France Télécom inclut un abonnement à 12 euros mensuels et des frais de 9,6 centimes d’euro par transaction. L’offre a été conçue en partenariat avec TNS (Transaction Network Services), groupe américain spécialisé dans la transport de données bancaires utilisant un réseau propriétaire. SFR a en charge la liaison GPRS entre le commerçant et le réseau TNS. Ce dernier s’occupe de son côté de la liaison vers les serveurs de traitement de transactions bancaires. SFR a pour objectif de convertir 30% du parc à son service. Un objectif ambitieux car les commerçants devront dans la plupart des cas changer leurs terminaux. Ce service est donc avant-tout destiné aux commerçants nomades pour qui les solutions actuelles ne sont pas adaptées. Mais l’opérateur compte sur le vieillissement du parc de ces terminaux et par les économies générées par les commerçants pour convaincre. Les autres offres ‘Machine to Machine’

Outre le paiement CB par GPRS, le service “Machine to Machine” de SFR permet à un serveur central d’échanger des informations à distance avec des équipements ou des mobiles pour relever une information stockée sur une machine ou fournir une information permettant de modifier l’état de cette machine.

Les possibilités sont vastes: gestion de flotte de véhicules, télé-relève de compteur, télémétrie, télé-surveillance… L’offre comporte un abonnement à 5,5 euros HT par mois pour un engagement de 24 mois ou de 5 euros HT par mois pour un engagement de 36 mois. Le paiement peut se faire à la consommation ou au forfait (4,5 euros HT par mois pour 2Mo en GPRS ou 75 SMS ou 45 minutes en GSM Data).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur