Avec ‘smartboarding’, Air France rend l’embarquement intelligent

Cloud

Une carte contenant des données biométrique permettre d’identifier les passagers réguliers des vols Paris-Amsterdam

Le transport aérien emprunte bel et bien la voie de la mobilité et du sans fil. Dernier exemple en date, la carte ‘smartboarding‘ testée en ce moment par Air France, qui devrait à l’avenir permettre d’accélérer l’embarquement.

Réservée pour le moment aux clients réguliers des vols Paris-Amsterdam de la compagnie, la carte smartbording est un concentré de différentes technologies d’identification et de communication.

Les données personnelles du passager incluses dans la carte (empreintes digitales, nom, prénom, numéro de référence du client) confirment l’identité de l’utilisateur. La technologie RFID (Identification par fréquence radio) permet quant à elle de suivre le trajet de passager. La carte peut être utilisée jusqu’à 500 fois grâce au procédé de thermo impression.

Pour Air France, cette approche, loin d’un suivi automatique du passager, constitue avant tout un gage de sécurité ; la compagnie aérienne assure ne constituer aucun dossier lors de l’inscription à ce service. L’entreprise présente davantage son dispositif comme une innovation.

Depuis quelques années, Air France s’est engagée dans un processus d’expérimentation et d’innovation pour contribuer à dessiner le transport aérien du futur. Tout ce qui est susceptible d’apporter plus de simplicité et de confort à nos clients est envisagé. Avec cette première mondiale, Air France franchit une nouvelle étape vers l’aéroport de demain“, explique Patrick Roux, directeur du Marketing Air France KLM, dans un communiqué.

En Grande-Bretagne, l’aéroport d’Heathrow emploie la technologie RFID depuis plusieurs mois pour suivre le parcours des bagages en partance pour Dubaï.

Ce dispositif devrait permettre d’accélérer le processus d’embarquement. Passer la carte ‘smartboarding’ dans une borne dédiée permettra à l’utilisateur de recevoir une carte d’embarquement, puis de la montrer au personnel naviguant à l’entrée de l’avion. La carte sera disponible à partir du 17 mars prochain, si toutefois sa mise en place ne suscite aucune opposition.

Tout récemment, la technologie RFID avait provoqué une vague de protestations, notamment de la part des personnels d’Air France, inquiétés par les possibles répercussions des fréquences radio sur l’organisme.

rfidairfrance.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur