Avec son appliance Windows Azure, Microsoft s’attaque au marché des clouds privés

Réseaux

La Windows Azure Appliance permettra aux entreprises de mettre en place des architectures de cloud privé utilisant les mêmes technologies que le service Windows Azure.

Microsoft a profité de sa Worldwide Partner Conference 2010 de Washington pour présenter une nouvelle offre spécifiquement dédiée au cloud privé.

L’appliance Windows Azure permettra aux entreprises de déployer un cloud privé présentant une architecture identique à celle de Windows Azure. Elle combine la plate-forme Windows Azure et des serveurs certifiés par Microsoft, signés Dell, Fujitsu ou HP. Les entreprises ayant opté pour Windows Azure pourront dorénavant déployer leurs applications sur un cloud public ou privé : le premier est très flexible en terme de coûts, alors que le second permet de conserver le contrôle des données tout en capitalisant sur l’aspect « as a service » propre au monde du cloud computing.

« Seul Microsoft propose des capacités complètes dans lecloudet la flexibilité de déployer une infrastructure où vous le souhaitez, que ce soit avec Microsoft, un fournisseur de services, dans le centre de données d’un client ou une combinaison des trois, » déclare Bob Muglia, président server and tools chez Microsoft. Certes, d’autres acteurs proposent des solutions proches, mais il faut signaler que les outils d’administration et de développement Microsoft restent communs à toutes les offres Windows Azure. C’est un élément important, car il permettra de mettre facilement en place des solutions mixtes, les services de cloud public pouvant par exemple venir en renfort d’une infrastructure cloud privée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur