Le secteur de la santé va migrer dans le cloud

Cloud

Les experts anticipent une migration massive du secteur médical vers le cloud. D’ici 2025, le marché du cloud médical pourrait peser jusqu’à 50 milliards de dollars.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

2019 a marqué un tournant dans l’utilisation du cloud par le secteur de la santé. Ceci s’explique par une connaissance et une reconnaissance accrue des avantages qu’il offre pour les institutions et les organisations de cette industrie. On pense notamment à l’opportunité d’une meilleure visibilité des soins apportés à chaque patient, un accès plus rapide aux informations primordiales dans la prise de décision ainsi qu’une meilleure sécurité des données privées avec l’assurance d’une conformité et d’une disponibilité exemplaire.

Cette année, les dernières barrières à l’adoption massive du cloud par l’industrie des soins devraient disparaitre.

Contrôle et maitrise des coûts

Le manque de budget consacré à l’intégration est l’un des plus gros problèmes que les institutions de santé rencontrent au moment de déployer de nouvelles solutions d’infrastructure IT.

Dans l’étude annuelle de Navigant et de la Healthcare Financial Management Association (HFMA), 56% des sondés pensent tout de même que les bénéfices de l’adoption d’un nouveau système de dossiers patients électroniques valent largement la peine de dépasser les challenges qu’elle pose.

Les organisations de santé ont donc intérêt à choisir comme partenaire un fournisseur cloud ayant une réelle expérience de l’industrie de la santé. Le fait de solliciter un fournisseur de services cloud expert permet de réduire les délais et les coûts de la période de migration tout en garantissant l’adaptation des services aux besoins particuliers du métier.

Aujourd’hui les fournisseurs de services cloud recherchent activement la transparence des coûts et proposent des estimations détaillées, un suivi précis de la consommation et de l’utilisation de leurs capacités. Les clients ont désormais une bonne visibilité sur les coûts globaux et peuvent mieux contrôler leur budget IT.

Disponibilité des ressources humaines

Le manque d’effectifs est un autre frein majeur à l’adoption de nouvelles solutions IT par le secteur de la santé. Le processus de transition durant l’intégration de nouveaux systèmes consomme inévitablement des ressources. Les salariés doivent investir du temps pour maitriser le nouveau système et il faut alors allouer davantage de ressources aux autres fonctions IT pour maintenir une qualité de service identique. En 2020, les organisations de santé compenseront les variations de besoins en personnel IT par le recours aux services managés.

Un nouveau rapport Pathfinder de 451 Research révèle que près des deux tiers des entreprises qui utilisent actuellement le cloud ont également recours à une forme de services managés. 71% des sondés parmi les plus grandes entreprises pensent investir dans les services managés à l’avenir.

De plus, la majorité estime que leurs équipes pourront se rendre plus disponibles pour des projets IT stratégiques et gagner en productivité. Les établissements de santé n’auront plus besoin de réaffecter des salariés à des postes de support IT puisque la charge de travail sera essentiellement confiée aux fournisseurs cloud. Ainsi membres du personnel et ressources seront affectés en priorité aux soins aux améliorations stratégiques.

Effacer la complexité

Dans l’actuel contexte d’intensification des réglementations et d’adoption des pratiques de soins numériques en faveur du dossier patient informatisé, mais aussi d’avènement de l’intelligence artificielle et d’exigences de sécurité, de confidentialité et de conformité, la complexité va continuer d’augmenter.

Les organisations de santé qui en sont conscientes vont investir dans des services cloud. Ces derniers offrent les garanties d’une infrastructure sécurisée et de la réplication des données. Cependant, pour ce faire, solliciter un fournisseur cloud ayant l’expertise de l’industrie de la santé et dont les services ont été pensés spécifiquement pour ce secteur semble une bonne approche.

Les établissements de santé ont besoin d’une plateforme permettant aux personnels soignants et aux patients d’adopter une approche des soins plus structurée, fondée sur des éléments tangibles. Il peut être difficile d’intégrer de nouveaux systèmes et des technologies, surtout avec les données de milliers de patients à gérer.

Aussi mieux vaut privilégier un service cloud dédié, spécifiquement adapté aux besoins de chaque établissement et aux soins des patients.
Les bénéfices valent autant pour l’établissement de santé que pour les patients, ce qui est le meilleur pronostic pour l’industrie de la santé.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur
En savoir plus 
Directeur, Gestion et Stratégie des produits santé
Virtustream
Tim Calahan est Directeur, Gestion et Stratégie des produits santé, chez Virtustream
En savoir plus 

Livres blancs A la Une