Axalto emporte un contrat de cartes à puce EMV en Chine

Cloud

La Banque Industrielle et Commerciale de Chine (ICBC) confie à Axalto son premier projet d’émission en Chine de cartes à puce conformes à la norme EMV, version chinoise. Le montant de ce contrat n’a pas été communiqué

En attendant sa fusion effective avec son concitoyen Gemplus, avecc la création de Gemalto, Axalto renforce sa position stratégique en Chine, un pays qui représente un énorme potentiel pour le futur groupe.

Le distributeur de cartes à microprocesseur annonce avoir été choisi par la Banque Industrielle et Commerciale de Chine pour la fourniture de cartes multi-applicatives Palmera. Le projet de l’ICBC nécessite que le produit retenu soit conforme à la spécification EMV débit/crédit chinoise établie par la Banque Populaire de Chine. De plus, cette carte à puce va prendre à la fois en charge les applications Visa, MasterCard et JCB, ainsi que les nouvelles applications EMV développées dans l’empire du Milieu. Grâce à ses fonctions de sécurité conformes aux normes chinoises et internationales, cette carte va offrir aux consommateurs chinois des transactions sécurisées. En tant qu’acteur de premier plan du secteur bancaire en Chine, ICBC renforce ainsi sa position de leader. “Nous sommes fiers d’avoir été choisis pour le premier projet au monde d’émission de cartes aux normes EMV chinoises. En tant que leader mondial dans le domaine des cartes bancaires, Axalto travaille en étroite collaboration avec les banques et les organismes de paiement chinois, à un moment où le marché est confronté aux nouveaux enjeux liés au projet de migration vers la norme EMV” , déclare Chan See Weng, vice-président d’Axalto Chine. “Grâce à notre grande expérience de la technologie EMV à travers le monde et du conseil associé, ainsi qu’à notre forte présence locale en Chine, nous nous engageons à améliorer la compétitivité de nos clients en fournissant des solutions personnalisées, mieux sécurisées et plus pratiques pour leurs utilisateurs”, a -t-il ajouté Depuis quelques mois, les banques chinoises accélèrent leur passage des cartes à piste magnétique aux cartes à puce. Grâce aux avantages de ces dernières, “les banques sont en mesure de fournir des services multi-applications avec des fonctions de personnalisation toujours plus grandes afin d’améliorer leurs compétences et leur compétitivité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur