Bilan viral de décembre 2006 : Dref fait son grand retour

Régulations

Une fausse carte de v?ux prend en deux jours la première place du classement
des vers et virus

L’éditeur britannique Sophos présente son classement des dix programmes malicieux les plus fréquemment rencontrés pour le mois de décembre.

Bilan de l’enquête, la période des fêtes de fin d’années reste la plus périlleuse pour les internautes !

Notons qu’un ver relativement ancien nommé Dref a fait via deux

nouvelles variantes un retour au sommet du classement des menaces dans les tous derniers jours de décembre.

Le ver de messagerie Dref-V, qui se cache derrière une carte de v?ux électronique, a été identifié le 30 décembre 2006. Dès le lendemain, il représentait 93,7 % des courriels infectés en circulation.

Dref, identifié pour la première fois en juillet 2005, a donc délogé de la première place du Top Ten en quelques heures par la principale menace de novembre, Stratio. Ce dernier, actuellement en quatrième position, compte pour seulement 7,8% du total des menaces.

“Dref a été très largement spammé dans le monde entier au cours des derniers jours, et de nombreux utilisateurs rentrant de congés risquent de cliquer accidentellement sur la pièce jointe infectée en consultant les messages accumulés pendant leur absence”, commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud.

“Les tactiques d’ingénierie sociale employées par ce ver n’ont rien de nouveau, et la plupart des entreprises doivent disposer des défenses adéquates pour le bloquer. Il est incroyable que Dref soit parvenu à atteindre la première place d’un classement couvrant tout le mois de décembre en seulement deux jours de diffusion !” conclut Lanaspèze.

Le nombre de courriels infectés en circulation demeure peu important, avec une proportion de un sur 337 (0,30%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur